Accord sur le financement de l'A400M

le
0
Le ministre de la Défense Hervé Morin a annoncé que les pays clients de l'avion de transport militaire européen étaient tombés d'accord pour se partager les surcoûts. Londres et Berlin vont réduire leurs commandes.

Après des mois de tensions, serait-ce la fin des vicissitudes de l'A400M ? Les sept pays clients de l'avion de transport militaire et le fabricant Airbus Military ont trouvé un accord sur la répartition des surcoûts du programme.

«Je vous annonce une très, très bonne nouvelle: la conclusion de l'accord A400 M», a déclaré Hervé Morin chez Airbus à Toulouse. «Le contrat vient à l'instant d'être finalisé entre les sept pays et Airbus Military.»

«Il reste à engager le processus de ratification nationale dans les sept pays. Ce 5 novembre est une grande journée pour l'industrie européenne de défense», a-t-il ajouté au centre de livraison du constructeur.

Le premier appareil sera livré à la France en 2013 et les sept autres en 2014, a précisé le ministre de la Défense. Au total, la commande française totale représente 50 appareils pour 8,4 milliards d'euros. C'est «beaucoup moins cher qu'un achat sur étagère», c'est-à-dire d'avions déjà existants qui «

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant