Accord sur la Syrie : à demi rassuré, Israël reste prudent

le
0
Plusieurs hauts responsables israéliens ont déploré les « hésitations » du président Obama sur le dossier des armes chimiques syriennes, craignant que son manque de fermeté n'encourage Téhéran à poursuivre son programme nucléaire.

De notre correspondant à Jérusalem

Les autorités israéliennes, qui ne se sont pas officiellement prononcées sur l'opportunité de frappes américaines contre le régime syrien mais ont fait connaître leur souhait de voir ses armes chimiques«confisquées», ont accueilli avec prudence le plan négocié à Genève par John Kerry et Sergueï Lavrov. «Nous espérons que l'accord russo-américain (...) portera ses fruits mais le vrai test sera sa mise en ½uvre», a commenté dimanche Benyamin Nétanyahou, tandis que plusieurs de ses ministres mettaient en garde contre une possible man½uvre dilatoire. Dans une allusion transparente au dossier du nucléaire iranien, il a complété: «Cette fois encore, ce ne sont pas les mots mai...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant