Accord sur la libération des lycéennes enlevées au Nigeria

le
0

ABUJA, 17 octobre (Reuters) - Les autorités nigérianes ont conclu avec les islamistes de Boko Haram un accord de cessez-le-feu et un autre prévoyant la libération des quelque 200 lycéennes enlevées il y a six mois à Chibok, dans le nord-est du pays, a-t-on appris vendredi de source proche de la présidence. "Le gouvernement nigérian a conclu deux accords avec le mouvement Boko Haram : d'abord, un cessez-le-feu, puis la libération des filles enlevées à Chibok", a-t-on déclaré à Reuters. (Felix Onuah, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant