Accord sur la crise de la dette en Europe

le
0
Les pays de la zone euro sont parvenus à boucler jeudi matin les grandes lignes d'un plan anti-crise passant par une forte réduction de la dette de la Grèce et la mobilisation de 1000 milliards d'euros pour empêcher la contagion. Avec une vidéo BFMTV

La France, l'Allemagne et les pays de la zone euro sont tombés d'accord cette nuit peu avant 4 heures et après 10 heures d'intenses négociations menées en parallèle avec les banques créancières sur une décote de 50 % sur les titres de la dette grecque, levant le dernier obstacle à un vaste plan de réponse à la crise de la dette.

«Le sommet a permis d'adopter les éléments d'une réponse globale, d'une réponse ambitieuse, d'une réponse crédible à la crise que traverse la zone euro», a déclaré Nicolas Sarkozy lors d'une conférence de presse dans la foulée de l'annonce de l'accord. Et d''ajouter : «Il s'agit de décisions lourdes que personne n'aurait imaginé il y a un an. La France réclamait la convergence, c'est ce qui a été décidé. La France voulait éviter le drame d'un défaut, c'est ce qui est fait. La France souhaitait un fonds européen avec un effet de levier, c'est ce que nous avons fait également».

Player Figaro BFM brightcove...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant