Accord russo-américain en Syrie : Damas dit oui à la trêve

le , mis à jour à 01:00
0

Alors que des frappes aériennes ont fait des dizaines de morts dans le nord-ouest de la Syrie ce samedi, le régime de Damas a approuvé un plan pour une trêve proposée par les États-Unis et la Russie. Ces derniers ont signé vendredi un accord qui prévoit un cessez-le-feu entre le régime et les rebelles et une possible organisation militaire commune en Syrie, avec une coordination de leurs frappes. Ce plan, centré sur la ville d'Alep, est censé «créer les conditions pour un retour au processus politique», selon le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov. 

 

Cet accord signe la relance d'un plan de paix adopté fin 2015 par la communauté internationale et qui comprend un cessez-le-feu durable, de l'aide humanitaire conséquente et un processus de transition politique entre le régime syrien et l'opposition modérée. 

 

La trêve doit entrer en vigueur dimanche soir, jour de l'Aïd el-Adha (la principale fête musulmane ndlr) à 19h00 pour une première période de 48 heures. Si elle se prolonge d'«une semaine», les forces américaines accepteront de collaborer en Syrie avec l'armée russe, a indiqué le secrétaire d'État américain John Kerry.

 

Damas approuve, l'opposition se tait

 

Pour respecter l'accord, les Russes devront faire pression sur le régime syrien, leur allié, tandis que Washington doit convaincre les rebelles qu'il soutient de se dissocier des djihadistes avec lesquels ils sont notamment alliés dans les provinces d'Alep et Idleb (nord-ouest).

 

Du côté du gouvernement syrien, on souligne que l'accord russo-américain a comme objectif «de parvenir à une solution politique à la crise en Syrie», et précise qu'il «y aura une cessation des hostilités dans la ville d'Alep pour des raisons humanitaires». En soirée, les groupes rebelles n'avaient pas encore fait part de leur position. L'émissaire américain pour la Syrie, Michael Ratney, les a enjoints à ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant