Accord refusé en Afrique du Sud

le
0

(Commodesk) Les discussions entre les compagnies minières et les salariés durent depuis plusieurs semaines en Afrique du Sud, notamment dans le secteur de l'or, et un accord semblait proche la semaine dernière. Les représentants du patronat, dont la Chambre des mines, avaient en effet proposé divers bonus et primes à leurs ouvriers du secteur aurifère. Mais ces derniers les ont refusé lundi 15 octobre, ce qui laisse penser que le conflit social va durer.

Depuis plus de deux mois, la plupart des sites de production d'or en Afrique du Sud font face à des grèves, généralement illégales. Gold Fields a même reconnu que le mouvement s'était amplifié dans la mine KDC, puisque 8.500 nouveaux mineurs ont rejoint la contestation, portant le nombre de grévistes à 19.500, sur un effectif total de 26.700 personnes.

Le premier syndicat minier du pays, le NUM, demande à la Chambre des mines de retourner à la table des négociations afin de faciliter un retour au travail le plus rapidement possible.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant