Accord pour une accélération des négociations sur Chypre

le
0

NICOSIE, 17 septembre (Reuters) - Les dirigeants chypriote grec et chypriote turc sont convenus mercredi d'accélérer les négociations sur la réunification de l'île divisée depuis quarante ans, a annoncé à Nicosie l'émissaire des Nations unies, Espen Barth Eide. Les discussions qui ont repris en février dernier butent toujours sur de nombreuses questions. L'envoyé de l'Onu a rencontré mercredi le président chypriote Nicos Anastasiades et le chef de la partie nord (turque) de Chypre, Dervis Eroglu, dans un bâtiment des Nations de la zone-tampon à Nicosie, la capitale. Les deux dirigeants "ont donné pour instruction à leurs négociateurs d'entrer dans des négociations actives afin de surmonter les différends sur les questions centrales non résolues", a dit le diplomate norvégien. Il y aura désormais au moins deux séances de négociations par mois, a-t-il ajouté. L'armée turque a envahi le nord de Chypre en juillet 1974 à la suite d'un coup d'Etat inspiré par le régime grec des colonels contre l'administration intercommunautaire mise en place en 1960, lors de l'indépendance de l'ancienne colonie britannique. Une "République turque de Chypre du Nord" (RTCN) a été proclamée en 1983 dans le nord de l'île. Elle est uniquement reconnue par Ankara. La partie grecque, qui représente Chypre au sein de l'UE, dispose à ce titre d'un droit de veto qui prive la Turquie de tout espoir d'intégrer l'UE. (Michele Kambas, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant