Accord pour un oléoduc entre l'Irak et la Jordanie

le
0

(Commodesk) L'Irak et la Jordanie se sont mis d'accord sur la construction d'un oléoduc  reliant les deux pays, lors d'une visite à Amman du Premier ministre irakien, Nouri al-Maliki, le 24 décembre. Bagdad et Amman se sont également entendus sur une augmentation des capacités de transport de gaz naturel par gazoduc.

Le futur oléoduc, qui traversera la Jordanie jusqu'au port d'Aqaba, permettra de faciliter les livraisons de pétrole irakien qui se font actuellement par camion-citerne, un moyen de transport coûteux.

La Jordanie importe actuellement 10.000 barils de pétrole irakien par jour, soit 10% de sa demande, au tarif très préférentiel de 18 dollars le baril. Un protocole d'entente signé en septembre dernier prévoit d'augmenter ces volumes à 15.000 barils, et ils pourraient à terme atteindre 30.000 barils par jour.

Le 27 novembre dernier, Bagdad avait annoncé qu'il offrirait 100.000 barils de pétrole « pour aider le peuple jordanien à surmonter les difficultés auxquelles il fait face actuellement ». De violentes manifestations avaient en effet eu lieu en novembre contre la hausse des prix du gaz naturel et des carburants. La Jordanie dépend à 95% des importations pour assurer ses besoins énergétiques, et le pays cherche notamment des alternatives au gaz naturel égyptien, dont les livraisons ont été interrompues à de nombreuses reprises cette année.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant