Accord pour financer les 17 premiers Airbus commandés par l'Iran

le
0
L'IRAN PARVIENT À UN ACCORD POUR FINANCER LES 17 PREMIERS AIRBUS COMMANDÉS
L'IRAN PARVIENT À UN ACCORD POUR FINANCER LES 17 PREMIERS AIRBUS COMMANDÉS

SINGAPOUR/ANKARA (Reuters) - L'Iran est parvenu à un accord avec une société étrangère de leasing pour financer les 17 premiers avions que le pays compte acheter à Airbus, permettant de débloquer les importations d'appareils à la suite de la levée des sanctions, a-t-on appris de sources proches du dossier.

L'accord supprime un obstacle majeur pour la garantie de la première tranche d'avions, à la suite de mois d'incertitudes sur le financement et de l'opposition politique entre les Etats-Unis et l'Iran, ont précisé ces sources, tout en ajoutant que des mois de discussions avaient fait émerger d'autres difficultés potentielles.

Des responsables ont refusé d'identifier la société de leasing, mais selon des sources industrielles, l'Iran mène des discussions avancées avec l'émirati Dubai Aerospace pour aider au financement de la commande.

"Nous avons un accord pour financer les 17 premiers avions", a déclaré un responsable iranien à Reuters, sans fournir plus de précisions.

Dubai Aerospace et Airbus se sont refusés à tout commentaire.

(Tim Hepher à Singapour, Parisa Hafezi à Ankara, Cyril Altmeyer pour le service français, édité par Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant