Accord nucléaire : une «nouvelle page» pour l'Iran et le monde selon Téhéran

le
0
Accord nucléaire : une «nouvelle page» pour l'Iran et le monde selon Téhéran
Accord nucléaire : une «nouvelle page» pour l'Iran et le monde selon Téhéran

Dénoncé par le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, l'accord-cadre sur le programme nucléaire de Téhéran conclu jeudi après d'âpres négociations a été salué par le président Hassan Rohani lors d'une allocution à la télévision d'Etat vendredi après-midi. Estimant que «cette journée restera un jour historique pour la nation iranienne», il a jugé que cet accord pourrait ouvrir «une nouvelle page» dans les relations de l'Iran avec la communauté internationale.

Durant son intervention, Hassan Rohani a également affirmé qu'un accord nucléaire définitif serait conclu avec les grandes puissances si les deux parties tenaient leurs promesses. «Si l'autre partie honore ses promesses, nous honorerons nos promesses» pour parvenir à un accord «équilibré».

If other negotiating party fulfils promises, Iran will fulfil promises. If they choose different a path, other options will be available.-- Hassan Rouhani (@HassanRouhani) 3 Avril 2015

Le président Rohani a défendu une nouvelle fois son équipe de négociateurs, alors qu'elle a été critiquée par certains responsables conservateurs pour avoir fait trop de concessions aux Occidentaux. «Certains pensent qu'il faut soit se battre avec le monde, soit se rendre face aux grandes puissances. Nous croyons à une troisième option, nous pouvons coopérer avec le monde», a assuré Hassan Rohani.

VIDEO. Accord nucléaire : «une nouvelle page» pour l'Iran

Les négociateurs iraniens accueillis en héros à Téhéran

Le président de la République islamique est loin d'être le seul à se satisfaire de cette avancée qui pourrait permettre à l'Iran de revenir dans le concert des nations. Voyant dans l'accord de Lausanne un premier pas vers la levée des sanctions internationales étouffant l'économie iranienne, plusieurs centaines de personnes ont défilé jeudi soir dans les rues de Téhéran dès l'annonce de la conclusion d'un accord.

Le ministre des ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant