Accord nucléaire que si les sanctions sont levées-Rohani à la TV

le
0

ANKARA, 15 avril (Reuters) - Le président iranien Hassan Rohani a déclaré mercredi que Téhéran n'accepterait d'accord global sur le nucléaire avec les grandes puissances avec qui elle négocie qu'en cas de levée de la totalité des sanctions imposées contre l'Iran. "S'il n'est pas mis fin aux sanctions, il n'y aura pas d'accord", a déclaré Hassan Rohani lors d'un discours dans la ville de Rasht, dans le nord de l'Iran et retransmis à la télévision. "La fin de ces négociations et un accord signé doivent contenir une déclaration d'annulation des sanctions qui oppressent le grand pays qu'est l'Iran." Le président iranien a également estimé que l'examen par le Congrès des Etats-Unis d'un accord nucléaire avec l'Iran était une question de politique intérieure. "Nous sommes en discussions avec les grandes puissances et pas avec le Congrès", a-t-il dit. L'Iran, a-t-il ajouté, veut mettre fin à son isolement en ayant recours à des "interactions constructives avec le monde et pas à la confrontation." (Avec Sam Wilkin à Dubai, écrit par Parisa Hafezi; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant