Accord historique trouvé avec l'Iran sur son programme nucléaire

le , mis à jour à 19:34
0
Accord historique trouvé avec l'Iran sur son programme nucléaire
Accord historique trouvé avec l'Iran sur son programme nucléaire

L'Iran et les grandes puissances ont finalisé mardi à Vienne un accord historique sur le nucléaire iranien. Une réunion plénière «finale» a été organisé mardi à 10h30 pour entériner l'accord. La Chine, les Etats-Unis, la France, le Royaume-Uni, la Russie et l'Allemagne (dit groupe des 5+1) était présents. Federica Mogherini, chef de la diplomatie européenne, s'est félicité de l'aboutissement des négociations, «C'est fait. Nous avons trouvé un accord.»

#IranTalks done. We have the agreement. #IranDeal— Federica Mogherini (@FedericaMog) July—, 2015

Cet accord intervient au terme de 21 mois de négociations et d'un round final de plus de 17 jours acharnés pour solder un dossier qui empoisonne les relations internationales depuis douze ans. A elle seule, la séquence de pourparlers viennois représente l'un des plus longs cycles de négociations internationales, au niveau ministériel et en un seul lieu, depuis celui qui a abouti aux accords de Dayton (Etats-Unis) ayant mis fin en 1995 à la guerre en Bosnie-Herzégovine.

«La décision que nous allons prendre est plus importante qu'un accord nucléaire. Cela pourrait ouvrir un nouveau chapitre» avait déclaré quelques minutes plus tôt  Catherine Ray, porte-parole européenne des Affaires étrangères, depuis la réunion, tandis que le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif saluait un «moment historique».

L'accord ouvre «de nouveaux horizons», a affirmé le président iranien Hassan Rohani, peu avant que Barack Obama ne salue depuis la Maison Blanche une victoire de la diplomatie et un accord fondé sur «les vérifications, pas la confiance».

«Inchallah !»

La nuit de lundi a mardi a été marquée par une intense activité diplomatique au palais Coburg qui abrite les négociations depuis le 27 juin. A minuit, les ministres des grandes puissances avaient encore participé à une réunion plénière, juste après un nouvel ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant