Accord franco-allemand sur la gouvernance économique européenne

le
0
Nicolas Sarkozy et Angela Merkel se sont également entretenus, lundi à Deauville, sur les sanctions à adopter envers les pays de l'Union européenne qui seraient en déficit pendant plus de six mois. Ils ont ensuite été rejoints par le président russe, Dmitri Medvedev.

Angela Merkel et Nicolas Sarkozy ont adopté à Deauville une position commune susceptible de permettre l'instauration d'un gouvernement économique européen, avant de recevoir Dmitri Medvedev pour un sommet à trois.

Avant le Conseil européen de jeudi prochain, la France et l'Allemagne se sont mises d'accord sur la mise en œuvre de sanctions à l'égard d'un pays qui serait en déficit excessif pendant six mois. Les deux pays sont également favorables à ce que le Conseil européen puisse décider à la majorité qualifiée «d'imposer de manière progressive des sanctions» à titre préventif.

Ces mesures conservent la notion d'automaticité, souhaitée par l'Allemagne, mais renforcent, à la demande de la France, le pouvoir de décision du Conseil européen par rapport aux propositions avancées par la Commission. Elles devront être mises en place rapidement, ont souligné Nicolas Sarkozy et Angela Merkel.

A plus long terme, les deux pays jugent nécessaire une révision des trai

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant