Accord entre putschistes et forces loyalistes au Burkina Faso

le
0

OUAGADOUGOU, 23 septembre (Reuters) - Les putschistes et les forces loyales au gouvernement de transition au Burkina Faso ont signé mercredi matin un accord censé éviter des affrontements et qui doit permettre de rétablir le président Michel Kafando dans ses fonctions, a annoncé un chef tribal impliqué dans la médiation. Le Régiment de sécurité présidentielle (RSP), l'unité d'élite à l'origine du coup d'Etat mené la semaine dernière par le général Gilbert Diendéré, accepte de se retirer des rues de Ouagadougou et de regagner ses casernes. Les forces loyalistes au gouvernement de transition acceptent pour leur part de se retirer à 50 km de la capitale. (Mathieu Bonkoungou; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant