Accord entre Google et Sud Ouest pour la commercialisation de liens publicitaires

le
0
Accord entre Google et Sud Ouest pour la commercialisation de liens publicitaires
Accord entre Google et Sud Ouest pour la commercialisation de liens publicitaires

Le Groupe Sud Ouest (GSO) a conclu un accord avec Google pour la commercialisation de liens publicitaires de Google AdWords, plateforme publicitaire en ligne du géant américain, ont annoncé les deux partenaires mardi. Cet accord, dont les détails financiers n'ont pas été précisés, permettra aux annonceurs de "bénéficier d'une prise en charge globale de la gestion de leur campagne Google AdWords par les équipes de Sud Ouest Publicité et de Midi Média Publicité", indiquent-ils dans un communiqué. Il est présenté comme le premier de ce type entre un groupe de Presse quotidienne régionale (PQR) et le géant de l'internet.Google AdWords permet aux annonceurs d'augmenter la visibilité de leurs liens commerciaux dans les pages de résultats du moteur de recherche Google et sur les sites de son réseau partenaire (web et mobile). Les deux régies proposeront ainsi aux annonceurs locaux la gestion de leurs campagne AdWords pour le choix des mots-clés, la rédaction de l'annonce ou la définition du coût par clic maximum. "Notre régie va pouvoir vendre tout lien Adwords, elle va commercialiser ces liens à titre non exclusif. Google et d'autres personnes pourront continuer aussi à démarcher directement", a expliqué à l'AFP le président du directoire du Groupe Sud Ouest, Olivier Gerolami."Ce qui intéresse Google c'est notre maillage extrêmement fort du territoire", a-t-il ajouté. Les deux régies du groupe de presse comptent 130 commerciaux répartis sur 14 départements en Aquitaine, Languedoc-Roussillon et Poitou-Charentes."Pour nous, cet accord a deux intérêts: premièrement c'est du chiffre d'affaires supplémentaire, nous toucherons un pourcentage du chiffre d'affaires réalisé. Deuxièmement, la régie va pouvoir proposer des solutions globales à ses clients", a poursuivi M. Gérolami. "Aujourd'hui la perte du chiffre d'affaires liée à la chute des recettes publicitaires (4 à 5% prévue ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant