Accord entre Bagdad et le Kurdistan autonome sur le pétrole

le
0

BAGDAD/ERBIL, Irak, 2 décembre (Reuters) - Le pouvoir central irakien et les autorités du Kurdistan autonome ont conclu mardi un accord portant sur les exportations pétrolières de la région, ont déclaré un haut responsable kurde et le ministre irakien des Finances Hochiyar Zebari. L'accord est censé mettre un terme à des mois de contentieux entre Bagdad et le Kurdistan autonome, contentieux qui a interrompu cette année les exportations à partir de Kirkouk et le versement des salaires kurdes par le gouvernement central. "L'accord a été conclu aujourd'hui et entériné par le gouvernement irakien. Maintenant, c'est chose faite", a dit à Reuters le ministre irakien des Finances. L'accord prévoit l'exportation de 300.000 barils par jour (bpj) de pétrole de Kirkouk et de 250.000 bpj du Kurdistan autonome, via la Turquie, a précisé le ministre. Selon la télévision nationale, l'accord prévoit aussi le versement par le gouvernement central irakien de 17% du budget national au gouvernement régional kurde. Kirkouk, qui ne fait pas partie du Kurdistan autonome, est occupé depuis juin dernier par les forces kurdes, qui sont intervenues alors que les djihadistes de l'Etat islamique s'emparaient de leur côté d'un vaste secteur du nord-ouest de l'Irak, notamment de la grande ville de Mossoul. (Dominic Evans et Isabel Coles; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant