Accord en vue pour la centrale nucléaire de Paks, dit la Hongrie

le
0

BUDAPEST, 13 mars (Reuters) - La Hongrie est proche d'un accord avec Euratom, la communauté européenne de l'énergie atomique, sur les modalités de développement de sa centrale nucléaire de Paks, a déclaré vendredi le directeur de cabinet du Premier ministre hongrois, Janos Lazar. Selon le Financial Times de jeudi, l'Union européenne a approuvé une décision d'Euratom de bloquer l'accord conclu l'an dernier entre le groupe russe Rosatom et la Hongrie en vue de doubler d'ici à 2023 la capacité de Paks, située sur le Danube au sud de Budapest. La Hongrie a demandé à Euratom de revenir sur sa décision. ID:nL5N0WE5QO Le directeur de cabinet, Janos Lazar, a expliqué qu'un des éléments de discussion concernait la fourniture du combustible, Euratom souhaitant que d'autres fournisseurs que la Russie puissent alimenter la centrale. Il a précisé que des discussions avaient eu lieu avec une délégation russe ainsi qu'avec la Commission européenne. "La solution en préparation sera acceptable pour la Commission européenne, ainsi que pour la Russie et la Hongrie", a-t-il déclaré en soulignant que cela devrait notamment permettre à la Hongrie d'obtenir du combustible "au prix le plus compétitif". Un porte-parole du gouvernement hongrois a par la suite confirmé qu'Euratom avait demandé des modifications à l'accord concernant l'alimentation en combustible de la centrale mais que les discussions en cours avec l'UE ne bloquaient pas le développement de Paks. Selon Zoltan Kovacs, le gouvernement hongrois pense pouvoir conclure l'accord de fourniture du combustible d'ici quelques semaines en tenant compte des préoccupations d'Euratom. (Marton Dunai et Vladimir Soldatkine; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant