Accord commercial UE-USA : Paris prêt à mettre son veto

le
0
La France refusera l'ouverture des négociations entre l'Union européenne et les États-Unis si la culture n'est pas exclue de la table des discussions.

La France semble prendre goût aux guerres commerciales. Alors que le bras de fer entre Bruxelles et Pékin a déclenché des représailles concernant le vin français en Chine, Paris ouvre un nouveau front, avec les États-Unis, cette fois.

Enjeu: le lancement des négociations «avant l'été», sur l'accord de libre-échange entre l'Europe et les États-Unis, qui doit déboucher «d'ici deux ans» sur le plus gros accord bilatéral jamais signé sur la planète, entre deux géants économiques qui, à eux seuls, pèsent plus de la moitié du commerce mondial.

Les Vingt-Sept ministres européens du Commerce doivent se prononcer, vendredi 14 juin, sur le cadre de négociation qu'ils vont confier à la Commission européenne. À cette étape de la procédure, la France dispose, de fait, d'un droit de veto. Par la suite, les négocia...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant