Accord commercial annulé, le Maroc suspend ses relations avec l'UE

le
0
    RABAT, 25 février (Reuters) - La Maroc a annoncé jeudi qu'il 
suspendait ses relations avec les institutions de l'Union 
européenne après la décision de la Cour de justice de l'UE 
(CJUE) d'annuler l'accord commercial sur les produits agricoles 
conclu en 2012 avec le royaume chérifien. 
    A la suite d'une requête du Front Polisario, la CJUE, qui 
siège à Luxembourg, a estimé le 10 décembre dernier que cet 
accord ne présentait pas "les garanties nécessaires pour que les 
ressources de la région du Sahara profitent aux habitants 
locaux". 
    La semaine dernière, le Conseil de l'Union européenne a fait 
appel de cette décision de la CJUE. 
    Le Polisario, qui réclame l'indépendance du Sahara 
occidental, considère que les accords internationaux conclus par 
le Maroc concernant le Sahara occidental violent le droit 
international. 
    Dans un communiqué, le ministère marocain de la 
Communication précise jeudi que "le gouvernement renouvelle son 
refus catégorique de la décision de la Cour de justice 
européenne" et dénonce "la nature politique" de cette décision 
qui pour Rabat viole le droit international. 
    Le porte-parole du gouvernement a dénoncé pour sa part 
"l'absence de transparence dans la gestion de cette question par 
certains services de l'Union européenne". Le Maroc refuse d'être 
"réduit à des procédures législatives" et "balancé entre les 
différents services de l'Union européenne", a-t-il ajouté. 
    L'accord commercial, en 2015, a représenté 43 milliards de 
dirhams (environ quatre milliards d'euros). 
 
 (Aziz El Yaakoubi, Guy Kerivel pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant