Accord CO2 : Bruxelles résiste à Berlin

le
0
Les ultimes négociations sur les rejets de CO2 ont débouché sur un compromis acceptable par tous.

La Commission européenne est finalement parvenue à un accord sur les rejets de CO2 des voitures particulières à l'horizon 2020 qui ne donnera pas entièrement satisfaction aux constructeurs allemands. Berlin, grâce à l'implication personnelle d'Angela Merkel, était parvenu à revenir sur un accord pourtant bouclé en juin dernier. Les ultimes négociations ont débouché sur un compromis acceptable par tous.

L'accord de juin 2013 prévoyait une limitation des rejets de CO2 à 95 grammes par kilomètre parcouru au 1er janvier 2020, contre 130 grammes en 2015. Ces émissions sont calculées sur la moyenne des véhicules immatriculés annuellement par chaque constructeur. Or, les allemands, qui vendent beaucoup de voitures lourdes donc plus polluantes, seraient particulièrement pénalisés par ces contraintes. Ils souhaitaient gagner quatre ans avant l'application de cette no...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant