Accord au Japon sur un allègement de l'impôt sur les entreprises

le
0

TOKYO, 30 décembre (Reuters) - Maintenue au pouvoir par les élections législatives anticipées du 14 décembre, la coalition du Premier ministre japonais Shinzo Abe va approuver ce mardi une baisse de l'impôt sur les sociétés qui entrera en vigueur en avril prochain. D'après le projet que Reuters s'est procuré mardi, le taux d'imposition des sociétés baissera de 2,51 points de pourcentage pour être ramené à 32,1%. D'autres baisses suivront les années à venir dans l'optique de faire passer l'impôt sur les sociétés sous le seuil des 30%. Shinzo Abe attend en contre-partie des entreprises qu'elles augmentent les salaire, conditions indispensables à une reprise de la consommation. Les salaires réels baissent depuis 17 mois au Japon. D'après une enquête Reuters, les grandes entreprises ne prévoient pas d'augmenter les rémunérations de leurs salariés l'année prochaine mais devraient plutôt redistribuer leurs liquidités excédentaires à leurs actionnaires. (voir ID:nL6N0UD0HD ) L'accord doit être approuvé dans la journée par le Parti libéral démocrate (PLD) d'Abe et ses alliés du parti Komeito. Il sera ensuite validé début janvier en conseil des ministres. Cette réforme de la fiscalité des entreprises est une nouvelle arme employée par le gouvernement Abe pour sortir le Japon de la déflation qui s'est installée depuis près de vingt ans. Elle fait suite au plan de relance de 3.500 milliards de yens (environ 24 milliards d'euros) entériné samedi par le gouvernement. (voir ID:nL6N0UB0BZ ) (Takaya Yamaguchi et Kaori Kaneko; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant