Accord à Lima sur les bases d'un futur traité sur le climat

le
0

(actualisé avec précisions et déclarations) LIMA, 14 décembre (Reuters) - La 20e conférence des parties de la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques, réunie à Lima au Pérou, a approuvé dans la nuit de samedi à dimanche les éléments de base d'un futur traité mondial sur le climat qui devra être conclu à la conférence de Paris fin 2015. Au terme de négociations marathon qui se sont achevées avec deux jours de retard sur la date prévue de fin de la conférence, le document final de quatre pages invite les pays participants à présenter au début de l'année prochaine leurs propres plans nationaux de lutte contre le réchauffement climatique, afin de constituer une base pour un futur traité à conclure lors du sommet sur le climat prévu à Paris en décembre 2015. Le texte final adopté à Lima a apaisé les pays émergents, dont la Chine et l'Inde, qui craignaient que les esquisses précédentes n'imposent à leurs économies un fardeau trop lourd, par comparaison avec les pays riches, en matière d'efforts pour freiner le réchauffement mondial. "Nous avons obtenu ce que nous voulions", a déclaré le ministre indien de l'Environnement, Prakash Javedekar, satisfait de voir que le texte préserve l'idée que les pays riches doivent montrer l'exemple en matière de réduction des gaz à effet de serre. L'accord trouvé à l'issue des deux semaines de négociations de Lima dit clairement que les pays riches devront fournir un soutien financier aux pays en développement, a-t-il ajouté. Même ainsi, le secrétariat des Nations unies au changement climatique a indiqué que les engagements combinés de tous les pays, en vue de la conférence de Paris, ne suffiront pas pour atteindre l'objectif affiché, à savoir limiter le réchauffement à 2° Celsius au-dessus de la température moyenne de l'ère pré-industrielle. "C'est un bon document pour préparer Paris", a dit cependant à Reuters le commissaire européen à l'Energie et au Climat, Miguel Arias Canete. (Alister Doyle et Valerie Volcovici; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant