Accor: un hôtelier chinois devient le premier actionnaire.

le
0

(CercleFinance.com) - La plupart du temps, la lecture des avis de franchissement de seuil publiés par l'Autorité des marchés financiers (AMF) se révèle fastidieuse. Mais dans le cas du groupe hôtelier français AccorHotels, les deux derniers documents publiés permettent de déduire que le premier actionnaire d'Accor est désormais... un opérateur hôtelier et touristique chinois, Jin Jiang International.

Les 'franchis' concernant Accor ne sont (heureusement) pas très nombreux : on en compte moins de huit ces deux dernières années. L'un d'eux, daté d'avril 2014, découle par exemple de l'opération d'un gestionnaire d'actifs, Manning & Napier Advisors.

L'essentiel des documents disponible est relatif aux deux grands actionnaires : les fonds de Colony Capital (via leur véhicule CodlDay, ou ColDay A), qui sont associés de longue date à la société de portefeuille Eurazeo (via Legendre Holding 19). En 2010, ils contrôlaient ensemble plus du quart du capital d'Accor.

Puis est venu le temps des prises de profits. Ces deux actionnaires, qui ont notamment oeuvré pour l'intensification de la stratégie d''asset light' du groupe hôtelier, pointaient en avril 2015 à respectivement 10,96% et 9,91% du capital. Selon le dernier franchi AMF disponible à leur sujet, Colony Capital détenait, le 15 octobre, 5,91% du capital, et Eurazeo 5,18%. Même si ensemble, ces deux compères contrôlaient alors près de 20% des voix.

Et c'est là qu'arrivent les Chinois, car les derniers avis de l'AMF sont plus inhabituels : on a ainsi appris le 29 janvier que la société hongkongaise Rubyrock Capital détenait, depuis le 25, 4,80% des parts d'Accor et 5,50% des voix. Un second avis publié en début de semaine indiquait que le 26, Rubyrock Capital s'était renforcé jusqu'à 6,03% du capital et 5,27% des droits de vote. En l'état actuel des avis de l'AMF, le premier actionnaire (en nombre de titres) d'Accor est désormais Rubyrock Capital.

D'où sort donc ce Rubyrock International, qui au cours du cours jour a dû mobiliser environ 500 millions d'euros pour “construire” sa position Accor ? Il s'agit d'une filiale du groupe hôtelier et touristique chinois Jin Jiang International, qui revendique 50.000 salariés. A titre de comparaison, l'effectif travaillant sous l'enseigne Accor doit avoisiner les 180.000 personnes, selon le document de référence.

Sur son site Internet, Jin Jiang International met en avant des “partenariats capitalistiques” qui le lient 'à des groupes hôteliers prestigieux tels que Marriott, Hilton, InterContinental, Fairmont Raffles, Accor ainsi que plus de deux douzaines de sociétés de renommée mondiale'. Soit. Mais Accor, de son côté, se refuse à commenter cette information.

Notons que Jin Jiang International n'est pas inconnu en France : l'an dernier, il a racheté auprès de Starwood Capital l'opérateur hôtelier Louvre Hotel Group, détenteur des marques Kyriad, Première Classe ou encore Campanile. Montant de l'opération alors évoqué : 1,3 milliard d'euros. A suivre.

EG


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant