Accor: la filialisation d'HotelInvest applaudie, mais...

le
0

(CercleFinance.com) - En hausse de 4,3% ce midi à la Bourse de Paris, à 39,2 euros, l'action Accor se classait juste derrière Nokia parmi les plus fortes hausses d'un indice CAC 40 qui ne prend que 0,5%. L'annonce de la filialisation puis de la cession partielle de la division HotelInvest est quasi-unaninement saluée par les analystes ce matin. Mais pour l'heure, le potentiel de hausse du titre leur semble relativement limité.

Hier soir, le géant hôtelier a annoncé son intention de filialiser HotelInvest, sa division détenant les murs d'hôtels, et d'en ouvrir le capital afin de se concentrer sur l'exploitation des établissements, via la branche HotelServices. L'opération devrait se concrétiser d'ici la fin du premier semestre 2017.

Chez Bryan Garnier, on souligne qu'Accor veut “vendre entre 50 et 80% du capital d'HotelInvest à quelques investisseurs de long terme” Pas à n'importe qui : lesdits investisseurs seraient entre 5 et 12, avec un ticket d'entrée compris entre 300 millions et un milliard d'euros.

Ce faisant, Accor couronnerait une stratégie dite “asset light” de séparation des deux activités (détention et exploitation des hôtels) entamée en 2013. Bryan Garnier estime que cette politique a payé, à en juger par l'évolution de la valeur d'actif et par la marge de la division ces dernières. Ce faisant, Accor accroîtrait aussi sa flexibilité financière. A l'achat sur l'action Accor, Bryan Garnier vise 45 euros.

Son de cloche similaire chez Société Générale (SG), également à l'achat, avec une cible à un horizon de 12 mois de 46 euros. 'Ce projet devrait fournir de nouveaux moyens financiers au groupe Accor', commente SG, et permettre de mieux valoriser HotelInvest, indique une note.

Selon SG, avec les fonds qui récoltera, Accor disposera de marges de manoeuvre supplémentaires et pourra 'investir dans le numérique, les services hôteliers ou sa market place'. Car selon SG, Accor en profitera non pas pour se lancer dans des fusions-acquisitions ni pour retourner ce cash aux actionnaires, mais pour investir. De plus, le bilan du groupe devrait s'en trouver assaini,

Pour Natixis, il s'agit ni plus ni moins que d'un 'virage stratégique majeur (qui) devrait être créateur de valeur en permettant de mieux valoriser' HotelInvest. La cession partielle d'HotelInvest devrait tout à la fois en faire mieux ressortir la valeur, et débloquer du cash pour Accor. Ce qui lui donnera les moyens de développer la branche HotelServices tout en améliorant son bilan.

Justement, combien vaut HotelInvest ? A ce jour, calcule Natixis, la capitalisation d'Accor (11,1 milliards d'euros) valorise implicitement cette filiale aux environs de 5,5 milliards d'euros. Tel était aussi, en 2013 le montant de l'actif brut d'HotelInvest, qui est désormais proche de 7 milliards d'euros. Ce qui est l'objectif de valorisation de sa filiale visé par Accor, rapporte Natixis. A l'achat sur la valeur, le bureau d'études vise une cible de 44 euros.

Morgan Stanley confirme : l'actif brut actuel d'HotelInvest (soit près de 7 milliards d'euros) représente 24 euros par action Accor, ce qui permet de considérer l'annonce de la veille comme positive. Tout comme la finalisation du rapprochement avec groupe d'hôtellerie haut de gamme Fairmont Raffles.

Soit, mais Morgan Stanley met en garde contre le consensus actuel sur l'action Accor : selon eux, le marché se montre optimiste et ne tient pas suffisamment compte d'un contexte macroéconomique mesuré. Les conséquences du Brexit risquent notamment d'être plus négatives que le marché ne le croit. Et ce alors que le levier que la croissance du PIB induit sur la croissance organique du RevPAR d'Accor est d'environ 2.

En outre, si l'opération HotelInvest s'annonce positive, on ne sait rien encore de son détail, et elle prendra jusqu'à un an, ce qui constitue un facteur d'incertitude non négligeable. De ce fait, si Morgan Stanley a repris le suivi de l'action Accor, c'est avec un conseil neutre de 'pondération en ligne' et un objectif de cours de 39 euros.

Selon FactSet, et pour l'heure, sur les 16 analystes suivant la valeur, 8 sont à l'achat, 7 à 'conserver' et un à vendre. La moyenne de leurs objectif de cours est de 41,25 euros.

EG


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant