Accor: F. Hollande 'très attentif' à la diversité du capital

le
0

(CercleFinance.com) - Alors que la montée de l'actionnaire chinois Jian Jiang inquiète, le capital du groupe hôtelier français Accor confirme qu'il a pris une dimension politique. Le président de la République, François Hollande, vient à son tour de l'évoquer dans le cadre d'une interview à la Voix du Nord et déclarant qu'il y est “très attentif”.

Depuis le début de l'année, le groupe touristique chinois Jin Jiang est, sans préavis ni déclarer ses intentions, monté progressivement jusqu'à 15% du capital d'Accor. Selon la presse, Jin Jiang aurait l'intention de faire comme Vivendi au capital de Telecom Italia et de monter encore sous le seuil à partir duquel une OPA doit être lancée en France, soit 30%. Le Figaro croit d'ailleurs savoir que Jin Jiang aurait proposé aux fonds Colony Capital et Eurazeo de racheter leurs participations, soit un peu plus de 11% au total. Ce qui, en Bourse, entretient la dimension spéculative de l'action Accor.

La semaine passée, l'entourage du ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, a laissé entendre qu'il suivait 'avec attention' l'évolution du capital du champion hôtelier français, sans plus de précision.

Et désormais, l'Elysée entre dans la danse. En visite ce matin à Arras pour la pose de la première pierre de l'usine du Laboratoire français de fractionnement et des biotechnologies (LFB), le chef de l'Etat a accordé une interview à la Voix du Nord. Dans ce cadre, François Hollande a déclaré dans les colonnes du quotidien nordiste : “Accor a des actionnaires chinois car son développement se fait également en Asie. Mais je suis très attentif à ce que le capital de ce grand groupe à taille mondiale reste diversifié.”


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant