Accor discute avec Fimalac pour lui céder ses casinos

le
0
Le géant hôtelier discute avec la maison mère de Fitch Ratings pour lui vendre ses 49% dans le capital de Lucien Barrière. Le prix serait inférieur à celui qui aurait pu être dégagé lors de l'introduction en Bourse prévue en octobre, mais finalement annulée par Accor.

Fimalac veut s'offrir les casinos d'Accor. Accor, qui détient toujours 49% du capital du casinotier Lucien Barrière, est entré en discusions avec la holding Fimalac, ont annoncé la holding et le géant hôtelier, confirmant des informations de Wansquare. «Si les discussions aboutissent, Fimalac en informera le marché par un nouveau communiqué», a précisé la holding de l'homme d'affaires français Marc Ladreit de Lacharrière».

Aucun des deux groupes n'a qualifié ces négociations d'exclusives.

Accor est ainsi resté dans la démarche, entamée il y aplusieurs mois, de se séparer de ses casinos Lucien Barrière. En octobre dernier, il était question que le casinotier soit introduit en Bourse, mais Accor a annulé l'opération moins de 48 heures avant les premières cotations. Explication : le manque d'intérêt des investisseurs. Le numéro un des casinos en France, également propriétaire d'hôtels de luxe comme le Fouquet's à Paris, aurait en effet été valorisé en

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant