Accor compte sur les Etats-Unis et la France pour sa croissance

le
0
ACCOR CONFIANT POUR LE 2E TRIMESTRE APRÈS UN SOLIDE DÉBUT D?ANNÉE
ACCOR CONFIANT POUR LE 2E TRIMESTRE APRÈS UN SOLIDE DÉBUT D?ANNÉE

par Cyril Altmeyer

PARIS (Reuters) - Accor compte sur le rebond du marché américain et sur l'amélioration de ses performances en France pour poursuivre sa croissance au deuxième trimestre et, à plus long terme, sur la réorganisation de sa branche économique sous la marque Ibis.

Le quatrième groupe hôtelier mondial, premier au niveau européen, affiche une hausse de 4,5% de son chiffre d'affaires à données comparables au premier trimestre à 1.371 millions d'euros, proche des attentes des analystes, à la faveur d'une croissance de ses prix dans tous ses segments de clientèle.

Accor, qui se classe derrière InterContinental, Marriott, Hilton et Starwood, dit également avoir bénéficié de l'augmentation de 22,2% ses redevances liées à la gestion d'hôtels et aux franchises au premier trimestre.

Le groupe a également profité d'une croissance soutenue en Asie-Pacifique et en Amérique latine.

"Cette tendance va continuer sur les mois à venir, avec une croissance à deux chiffres comme on l'a eue sur le premier trimestre dans les émergents et, sur les Etats-Unis, un rebond à la fois sur les prix et les taux d'occupation", a déclaré la directrice financière Sophie Stabile, lors d'une conférence téléphonique.

En Europe, Accor compte sur la baisse de l'offre hôtelière constatée en 2011 en France et sur la poursuite de l'embellie observée en Italie, malgré une situation toujours difficile dans la péninsule ibérique.

Concernant la marque économique Motel 6 aux Etats-Unis, trop peu rentable, Accor compte céder une centaine d'hôtels cette année après 41 en 2011, afin de réduire ses capitaux engagés pour les années à venir, tout en recherchant un acheteur.

Le groupe, qui possède les enseignes Ibis, Novotel et Sofitel, confirme qu'il prévoit d'ouvrir un nombre record de 40.000 chambres en 2012, contre 38.700 l'an dernier et 25.000 en 2010.

Accor va orchestrer cette année le "rebranding" de son hôtellerie économique, All Seasons, Etap Hotel et Ibis étant regroupés sous une déclinaison de la seule marque Ibis.

Sophie Stabile a dit espérer un impact de cette stratégie sur le chiffre d'affaires 2012 du groupe.

L'action a clôturé sur un gain de 4,93% à 25,84 euros avant ces annonces, dans un marché en vive hausse (+2,72%), donnant une capitalisation de 5,87 milliards. Elle gagne 32% depuis le début de l'année, après une chute de 41% l'an passé.

Edité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant