Accor compte doper ses profits avec son partenariat en Chine

le
0

par Dominique Vidalon

PARIS (Reuters) - Accor a indiqué lundi que son alliance stratégique avec China Lodging Group doperait ses profits après la première année et donnerait un coup d'accélérateur à son expansion sur le marché en forte croissance du tourisme et de l'hôtellerie chinoise.

Cet accord de 160 millions de dollars, dernier en date d'une série d'alliances franco-chinoises dans le domaine du tourisme, verra China Lodging Group devenir le principal franchisé d'Accor pour les hôtels "économiques" et de milieu de gamme, a déclaré le PDG d'Accor Sébastien Bazin, lors d'une conférence de presse.

"Accor a une volonté farouche de se développer en Chine", a-t-il dit. " Il y a 15 chambres pour 1.000 habitants aux USA, 10 chambres pour 1.000 habitants en Europe et moins de deux pour 1.000 habitants en Chine."

En Bourse, l'action Accor gagne 0,13% à 35,28 euros à 16h45, après un plus haut à 35,88 euros, surperformant le marché parisien (-1,5% pour l'indice CAC 40) et l'indice sectoriel européen du tourisme (-0,74%).

Accor, quatrième groupe hôtelier mondial derrière Intercontinental, Marriott et Starwood, veut se développer sur les marchés émergents pour compenser le ralentissement économique en Europe, où il génère 70% de son chiffre d'affaires.

L'alliance annoncée dimanche, dont la finalisation n'est pas attendue avant le second semestre 2015, rassemblera les enseignes économiques et de milieu de gamme Ibis, Novotel et Mercure avec les 1.849 hôtels Huazhu existants exploités par China Lodging.

Accor, qui dispose de 3.700 hôtels dans 92 pays, n'en affiche que 144 actuellement en Chine, dont une centaine dans les catégories économiques et moyenne gamme.

"Avec cette transaction Accor et ses enseignes admettent qu'ils ont échoué à suivre le rythme rapide de la croissance des acteurs locaux, essentiellement de la catégorie économique, China Lodging, Home Inns, 7 Days", écrivent les analystes de Credit Suisse dans une note. "L'accord devrait accélérer le rythme de croissance mais conduira à laisser davantage la catégorie économique à China Lodging."

Sébastien Bazin a cependant indiqué que l'impact de l'accord sur le bénéfice net par action d'Accor serait "totalement neutre la première année, et extrêmement positif après".

Accor et China Lodging partageront aussi leurs programmes de fidélité, ce qui donnera à chaque groupe l'accès à un réseau mondial de 47 millions de clients fidélisés, une avancée importante pour le français dans le développement de son activité numérique pour concurrencer les grandes centrales de la réservation en ligne comme Expedia.

Le mois dernier, la société d'investissement américaine Starwood Capital a convenu de céder Louvre Hotels Group, numéro deux européen de l'hôtellerie économique, à son partenaire chinois Jin Jiang International Holdings.

(Dominique Rodriguez pour le service français, édité par Jean-Michel Belot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant