Accor: Chiffre d'affaires du premier trimestre 2009: -5,8% en données comparables

le
0
Communiqué

PARIS, April 16 /PRNewswire/ -- Dans un contexte de crise économique sans précédent,

- Bonne performance des Services Prépayés avec une augmentation de +8,3%.

- Détérioration de l'activité de l'Hôtellerie avec une baisse de -8,7% malgré une résistance de l'Hôtellerie économique en France (-3,2%).

- De nouvelles mesures d'économies :

- 175 millions d'euros de réduction annuelle, en 2009 et en 2010, des investissements de rénovation par rapport à 2008,

- Augmentation du plan d'économies de coûts au-delà du programme de 100 millions d'euros déjà annoncé.

Le chiffre d'affaires du 1er trimestre 2009 s'établit à 1 616 millions d'euros, en diminution de -5,8% par rapport au 1er trimestre 2008 en données comparables et en recul de -9,6% en données publiées.

    
    (en millions d'euros)            2008      2009  Variation     Variation
                                                       publiée comparable(1)
    Hôtellerie                      1 282     1 182      -7,8%         -8,7%
    Haut et Milieu de                 757       687      -9,2%         -9,2%
    gamme
    Economique                        388       358      -7,7%         -6,8%
    Economique Etats-Unis             137       137       0,0%        -11,5%
    Services Prépayés                 227       231      +2,0%         +8,3%
    Autres activités                            203     -27,2%         -3,8%
    Total Groupe                    1 787(2)  1 616      -9,6%         -5,8%

(1) A périmètre et change constants.

(2) Ajustement relatif au programme de fidélité : impact de l'application de l'IFRIC 13 rétroactivement au 1er janvier 2008.

Le chiffre d'affaires du 1er trimestre 2009 prend en compte les éléments suivants :

- Les effets de la stratégie de recentrage sur les métiers de l'Hôtellerie et des Services Prépayés (cession de la Restauration Collective au Brésil) et de la stratégie d'adaptation des modes de détention (stratégie d' >) qui impactent négativement le chiffre d'affaires du 1er trimestre de -6,4% ;

- Les effets de la politique de développement du Groupe qui contribuent positivement au chiffre d'affaires à hauteur de +4,1% (impact de l'intégration de Orbis : 45 millions d'euros) ;

- Les effets de change qui pèsent négativement pour -1,5% sur le chiffre d'affaires de la période, compte tenu du renforcement de l'euro vis-à-vis de la livre, du dollar australien et du real brésilien. En revanche, l'effet dollar joue positivement pour +1,1%.

- A périmètre et change constants, le chiffre d'affaires qui recule de -5,8% au premier trimestre 2009.

Bonne performance des Services Prépayés avec +8,3% en données comparables, dans un contexte de crise économique sans précédent

Le chiffre d'affaires de l'activité des Services Prépayés s'établit à 231 millions d'euros et affiche une progression de +2,0% en données publiées au 1er trimestre 2009. Ce chiffre d'affaires prend notamment en compte les éléments suivants :

- Les effets de change, principalement dus à la faiblesse de la livre ainsi que des devises latino-américaines, qui ont un impact négatif sur le chiffre d'affaires de -4,6% ;

- A périmètre et change constants, la progression du chiffre d'affaires qui est de +8,3%, en ligne avec les objectifs à moyen terme. Retraité de la suppression progressive de l'avantage fiscal en Argentine, le chiffre d'affaires des Services Prépayés augmente de +11,1%.

Services Prépayés en Europe : +5,8% en données comparables

En France, le chiffre d'affaires progresse de +7,1% en données comparables en dépit d'une baisse du chiffre d'affaires financier de -5,3%. Hors Tickets cadeaux (en progression de +0,4% de chiffre d'affaires), qui représentent 25% du chiffre d'affaires des services prépayés en France, la hausse est de +10,0%.

Le Royaume-Uni enregistre une progression de +7,0% de son chiffre d'affaires à périmètre et change constants, en dépit d'une baisse du chiffre d'affaires financier de -6,1%. La croissance du chiffre d'affaires des Childcare Vouchers s'élève à +12,0%. Le chiffre d'affaires des cartes cadeaux (15% du chiffre d'affaires des services prépayés au Royaume-Uni) est en baisse de -16,3%.

Services Prépayés en Amérique latine : +11,6% en données comparables

Au Brésil, la croissance du chiffre d'affaires à périmètre et change constants est de +16,3%, due notamment au Ticket Restaurante (+10,3%), au Ticket Alimentação (+27,5%) et auTicket Car (+20,1%).

Le chiffre d'affaires de l'Amérique latine hors Brésil, retraité de l'impact de la suppression de l'avantage fiscal en Argentine, augmente de +24,3% en données comparables.

Détérioration de l'activité de l'Hôtellerie : -8,7% en données comparables

Au 1er trimestre 2009, le chiffre d'affaires de l'Hôtellerie s'établit à 1 182 millions d'euros, en recul de -7,8% par rapport au chiffre d'affaires du 1er trimestre 2008 (données publiées). Ce chiffre d'affaires prend en compte :

- Un impact négatif de -2,4% relatif à la cession d'unités hôtelières dans le cadre de l'adaptation des modes de détention hôteliers (stratégie d' >) ;

- Les effets de la politique de développement du Groupe (ouverture de 5 110 chambres, impact de l'intégration de Orbis : 32 millions d'euros), qui contribuent positivement au chiffre d'affaires à hauteur de +4,2% ;

- Les effets de change qui pèsent négativement pour -0,9% sur le chiffre d'affaires de la période ;

- La diminution du chiffre d'affaires à périmètre et taux de change constants de l'Hôtellerie : -8,7%. Le décalage des vacances de Pâques de mars 2008 à avril 2009 dans la plupart des pays européens (principalement en Allemagne, Espagne et Belgique) a impacté positivement le chiffre d'affaires de l'Hôtellerie de 0,9 point. En revanche, l'impact du 29 février 2008 annule cet effet à hauteur de -1,0 point.

Hôtellerie haut et milieu de gamme : -9,2% en données comparables

Dans l'Hôtellerie haut et milieu de gamme, la diminution du chiffre d'affaires est de -9,2% en données publiées au 1er trimestre 2009.

De manière générale, l'Hôtellerie milieu de gamme est relativement moins affectée que l'Hôtellerie haut de gamme à l'instar de la situation en France où le segment milieu de gamme affiche un recul de -10,1% de RevPAR alors que le RevPAR du segment haut de gamme baisse de -13,4%. De plus, Paris est plus impacté (RevPAR -14,7%) que la province (RevPAR -6,6%).

En Allemagne, la baisse du chiffre d'affaires en données comparables est de -1,9%. Retraitée de l'effet du décalage des vacances de Pâques, cette baisse est de -8,1%.

Au Royaume-Uni, la province souffre davantage (RevPAR -16,5%) que Londres (RevPAR -7,0%).

Hôtellerie économique (hors Etats-Unis) : -6,8% en données comparables

Ce segment est caractérisé par une volatilité des RevPAR de l'ordre de deux fois le PIB, volatilité plus faible que dans le haut et milieu de gamme (4 à 6 fois). Compte tenu des baisses de PIB sans précédent dans la plupart des pays européens, le chiffre d'affaires de l'Hôtellerie économique diminue de -7,7% en données publiées et de -6,8% en données comparables au premier trimestre 2009.

En France, la variation du chiffre d'affaires s'établit à -3,2% à périmètre et change constants. Retraitée de l'impact des rénovations des hôtels F1, la diminution est limitée à -2,7%. Comme dans l'Hôtellerie haut et milieu de gamme, la province résiste mieux (RevPAR +0,9%) que Paris (RevPAR -5,1%).

En Allemagne, l'évolution du chiffre d'affaires, en données comparables, est de -5,0% dont -4,6% sur Ibis, ainsi que sur Etap Hotel.

Au Royaume-Uni, Londres est plus affecté (RevPAR -15,1%) que la province (RevPAR -11,5%).

D'autres pays européens sont plus sévèrement affectés, tels que l'Espagne (baisse du chiffre d'affaires en données comparables : -29,3%), l'Italie (-17,5%), les Pays-Bas (-10,9%) et la Belgique (-10,5%).

Hôtellerie économique Etats-Unis : - 11,5 % en données comparables

Le segment économique connaît une performance négative de -11,5% en données comparables mais demeure cependant moins affecté que le segment haut et milieu de gamme aux Etats-Unis. En outre, Motel 6 résiste mieux que les concurrents de son segment, étant précisé que ce segment connaît une baisse d'activité pour la deuxième année consécutive.

Avec environ 50 nouvelles ouvertures d'hôtels en 2008, les redevances des hôtels franchisés ont augmenté de +19,4% au premier trimestre 2009.

Nouvelles mesures d'économies dans un contexte de crise économique sans précédent

Dans un contexte économique marqué par une accélération de la dégradation de l'activité au premier trimestre 2009 par rapport au quatrième trimestre 2008, notamment en Europe, le Groupe décide de ramener à 315 millions d'euros en 2009 et en 2010 ses investissements annuels de rénovation. Ce montant correspond à une réduction de 175 millions d'euros par rapport au montant de 2008.

Au-delà du programme déjà annoncé de réduction des coûts de support de 100 millions d'euros (75 millions d'euros en 2009 et 25 millions d'euros en 2010), Accor travaille d'ores et déjà sur une augmentation de son plan d'économies de coûts.

Information trimestrielle

Opérations et événements importants de la période

Accor Services et MasterCard Europe créent un leader dans les services prépayés en Europe

Accor Services et MasterCard Europe ont annoncé mi-février une alliance stratégique qui donne naissance à PrePay Solutions, détenue à hauteur de 67 % par Accor Services, actionnaire majoritaire, et à 33 % par MasterCard Europe.

PrePay Solutions sera le prestataire de services de Accor Services et de MasterCard pour le développement de solutions destinées à leurs clients respectifs, s'appuyant sur l'expertise complémentaire des deux partenaires dans les services prépayés et le paiement électronique : entreprises et collectivités publiques pour Accor Services, banques et institutions financières pour MasterCard. Ces clients vont ainsi profiter de la forte expansion du marché du prépayé, estimé à 130 milliards d'euros en Europe. Parallèlement, PrePay Solutions commercialisera directement des solutions prépayées pour ses propres clients, en particulier les distributeurs.

Description générale de la situation financière et des résultats

Succès de l'émission obligataire de janvier 2009

Accor a procédé, avec succès le 28 janvier 2009, au placement d'un emprunt obligataire d'un montant de 600 millions d'euros, à taux fixe, d'une durée de 5 ans (maturité 4 février 2014), assorti d'un coupon de 7,50%.

L'opération a été placée auprès de plus de 200 investisseurs institutionnels européens.

Cette opération permet une diversification des sources de financement du Groupe et un allongement de la durée moyenne de sa dette.

Litige CIWLT

Suite au jugement défavorable à la société CIWLT par le Tribunal administratif de Cergy Pontoise le 12 décembre 2008, et étant donné l'absence d'effet suspensif de l'appel qui met fin au sursis de paiement sur les exercices 1998 à 2002, le paiement des droits ainsi que les intérêts moratoires, soit un total de 242,5 millions d'euros, a été effectué le 27 février 2009.

Accor porte à 49% sa participation dans le Groupe Lucien Barrière

Dans le cadre des accords signés en janvier 2004 entre Colony Capital, la famille Desseigne Barrière et Accor, Colony Capital disposait d'une option de vente (put) à Accor de sa participation de 15% dans le Groupe Lucien Barrière SAS, à un prix déterminé par cinq banques indépendantes.

En novembre 2008, Colony Capital a notifié son intention de déclencher le processus de valorisation.

La valeur de 153 millions d'euros déterminée à l'issue de ce processus correspond à la moyenne des évaluations des experts indépendants, en excluant la valeur la plus haute et la valeur la plus basse, conformément aux accords signés en 2004.

A l'issue de ce processus de valorisation, Colony Capital a décidé d'exercer son put au prix de 153 millions d'euros et le montant a été décaissé le 15 avril 2009.

L'impact sur la dette nette du Groupe Accor devrait être de 270 millions d'euros compte tenu de la consolidation en intégration proportionnelle au second semestre 2009 de 49% de la dette du Groupe Lucien Barrière.

Ressources financières

La situation financière est solide avec un montant des lignes de crédit confirmées non utilisées de 1,5 milliard d'euros à mi-avril 2009, après prise en compte des éléments décrits ci-dessus.

Au cours de la période, Fitch a confirmé sa notation BBB avec perspective stable, et Standard & Poor's sa notation BBB avec perspective négative.

Accor, groupe mondial et leader européen dans l'hôtellerie, leader mondial dans les services aux entreprises et aux collectivités publiques, est présent dans près de 100 pays avec 150 000 collaborateurs. Il met au service de ses clients le savoir-faire acquis depuis plus de 40 ans dans ses deux grands métiers :

- l'Hôtellerie, avec les marques Sofitel, Pullman, MGallery, Novotel, Mercure, Suitehotel, Ibis, all seasons, Etap Hotel, Formule 1 et Motel 6, représentant 4000 hôtels et près de 500 000 chambres dans 90 pays, ainsi que ses activités complémentaires, avec notamment Lenôtre ;

- les Services, 32 millions de personnes bénéficient dans 40 pays des prestations de Accor Services (avantages aux salariés et aux citoyens, récompenses et motivation, gestion des frais professionnels).

    

                               Chiffre d'affaires


 
                                               1er trimestre         1er
                                                                  trimestre
    en milliers d'euros                         2,008     2,009 écart  écart
                                                                publié PCC %
                                                                   %     (1)
    HOTELLERIE
                   Haut et milieu de gamme    756,767   687,180  -9.2%  -9.2%
                   Economique                 388,094   358,017  -7.7%  -6.8%
                   Economique Etats-Unis      137,254   137,235   0.0% -11.5%
    Sous-total HOTELLERIE                   1,282,115 1,182,432  -7.8%  -8.7%
 
    SERVICES PREPAYES                         226,637   231,163   2.0%   8.3%
 
    Autres activités
                   Casinos                     86,253    82,994  -3.8%  -6.3%
                   Restauration               100,937    22,161 -78.0%  -7.3%
                   Services à bord des trains  69,461    66,802  -3.8%   4.7%
                   Holdings et Autres          21,918    30,816  40.6%  -4.7%
    Sous-total Autres activités               278,569   202,773 -27.2%  -3.8%
 
    Total                                   1,787,321 1,616,368  -9.6%  -5.8%

(1) A périmètre et change constants

    
    HOTELLERIE : RevPAR par segment              Taux d'occupation
    T1                                               filiales
                                              (en %) (var en (var en
                                                       pts   pts PCC
                                                     publié)   (1))
 
    Haut et milieu de gamme Europe (en EUR)     51.8    -7.7     -5.8
    Economique Europe (en EUR)                  59.3    -7.0     -7.1
    Economique USA (en $) hors RRI              57.2    -4.7     -5.0
 
    HOTELLERIE : RevPAR par segment                 Prix moyen
    T1                                               filiales
                                                     (var en (var en
                                                        %     % PCC
                                                     publié)   (1))
 
    Haut et milieu de gamme Europe (en EUR)       99   -5.5%    -0.9%
    Economique Europe (en EUR)                    57   +1.3%    +3.4%
    Economique USA (en $) hors RRI                43   -3.4%    -3.8%
 
    HOTELLERIE : RevPAR par segment                      RevPAR
    T1                                         filiales    filiales filiales
                                                                       et
                                                                    gestion
                                                   (var en (var en  (var en
                                                      %     % PCC      %
                                                   publié)   (1))   publié)
 
    Haut et milieu de gamme Europe (en EUR)     52  -17.7%   -10.5%   -17.9%
    Economique Europe (en EUR)                  34   -9.4%    -7.6%    -9.3%
    Economique USA (en $) hors RRI              24  -10.8%   -11.6%   -10.8%

(1) à périmètre et change constants

    
    HOTELLERIE HAUT ET MILIEU DE    Nombre de         Taux d'occupation
    GAMME :                         chambres             filiales
 
    RevPAR by country T1                           
    (en monnaie locale)                         (en %)    (var en   (var en
                                                            pts     pts PCC
                                                          publié)     (1))
    France                            29,691      53.2       -7.7     -7.5
    Allemagne                         19,664      56.2       -1.7     -2.0
    Pays-Bas                           3,907      53.7       -4.8     -4.8
    Belgique                           1,801      57.4       -6.0     -6.0
    Espagne                            2,281      43.9      -14.0    -13.6
    Italie                             3,429      46.6       -4.7     -3.3
    Royaume-Uni (en GBP)               5,432      69.1       -4.6     -4.7
 
    HOTELLERIE HAUT ET MILIEU DE                   Prix moyen
    GAMME :                                         filiales
    RevPAR by country T1               
    (en monnaie locale)                        (var en % (var en % PCC (1))
                                                 publié)
    France                                116     +1.6%      +1.6%
    Allemagne                              95     +1.5%      +1.0%
    Pays-Bas                               97     -9.9%      -9.9%
    Belgique                              110     -1.6%      -1.6%
    Espagne                                93    -15.2%     -15.1%
    Italie                                 96    -11.2%     -10.1%
    Royaume-Uni (en GBP)                   84     -4.6%      -5.5%
 
    HOTELLERIE HAUT ET MILIEU DE                    RevPAR
    GAMME :
    RevPAR by country T1            filiales       filiales      filiales
                                                                   et
                                                                 gestion
    (en monnaie locale)                (var en % (var en %      (var en
                                         publié)   PCC (1))     % publié)
                                                                      
    France                                62    -11.2%     -10.8%   -11.8%
    Allemagne                             54     -1.4%      -2.5%    -1.5%
    Pays-Bas                              52    -17.3%     -17.3%   -18.5%
    Belgique                              63    -10.9%     -10.9%    -8.2%
    Espagne                               41    -35.6%     -35.1%   -35.6%
    Italie                                45    -19.4%     -15.8%   -18.9%
    Royaume-Uni ( en GBP)                 58    -10.5%     -11.4%   -11.0%

(1) à périmètre et change constants

    
    HOTELLERIE ECONOMIQUE    Nombre de         Taux d'occupation
    RevPAR by country T1     chambres               filiales
                                       (en %)    (var en  (var en pts
                                                   pts      PCC (1))
    (en monnaie locale)                          publié)
    France                   41,911     61.7       -5.1         -5.9
    Allemagne                15,076     58.8       -4.6         -4.6
    Pays-Bas                  2,211     56.7      -11.4        -11.4
    Belgique                  2,562     61.0       -8.3         -8.3
    Espagne                   4,595     52.5      -16.9        -17.6
    Italie                    1,550     47.7       -4.7         -4.7
    Royaume-Uni ( en GBP)     8,813     61.9       -9.4         -8.3
    USA (en $) hors RRI      78,033     57.2       -4.7         -5.0
 
    HOTELLERIE ECONOMIQUE           Prix moyen
    RevPAR by country T1             filiales
                                     (var en %   (var en
                                      publié)     % PCC
    (en monnaie locale)                            (1))
    France                       54        +8.5%    +7.5%
    Allemagne                    62        +3.7%    +3.4%
    Pays-Bas                     75        -2.5%    -2.5%
    Belgique                     70        +1.6%    +1.6%
    Espagne                      55        -3.6%    -4.0%
    Italie                       74        -7.7%    -7.7%
    Royaume-Uni ( en GBP)        52        -4.7%    -1.7%
    USA (en $) hors RRI          43        -3.4%    -3.8%
 
    HOTELLERIE ECONOMIQUE                    RevPAR
    RevPAR by country T1         filiales        filiales filiales et
                                                            gestion
                                     (var en %   (var en   (var en %
                                      publié)     % PCC     publié)
    (en monnaie locale)                            (1))
    France                       33        +0.2%    -1.9%        +0.2%
    Allemagne                    36        +3.8%    -4.2%        -1.3%
    Pays-Bas                     43       -18.8%   -18.8%       -18.8%
    Belgique                     43       -10.5%   -10.5%       -10.5%
    Espagne                      29       -27.2%   -28.4%       -27.2%
    Italie                       35       -15.9%   -15.9%       -15.9%
    Royaume-Uni ( en GBP)        32       -17.3%   -13.1%       -17.1%
    USA (en $) hors RRI          24       -10.8%   -11.6%       -10.8%

(1) à périmètre et change constants

Accor

CONTACTS PRESSE, Alain Delrieu, Attaché de Presse Senior, Tél.: +33-1-45-38-84-85; Aurélie Langevin, Attachée de Presse, Tél.: +33-1-45-38-84-76; CONTACTS INVESTISSEURS, Eliane Rouyer-Chevalier, Directeur Relations Investisseurs et Communication Financière, Tél+33-1-45-38-86-26; Olivia Testas, Relations Investisseurs, Tél +33-1-45-38-86-33


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant