Accidents domestiques : la France a des progrès à faire

le
1
Une enquête lancée au niveau européen fait le point sur la prévention des accidents quotidiens dont sont victimes les enfants et les adolescents. Sur 31 pays participants, la France arrive au 22e rang.

Chaque heure un enfant décède dans l'Union européenne des suites d'une blessure. En vue d'améliorer la prévention des accidents quotidiens dont sont victimes les enfants et les adolescents, une enquête à l'échelle européenne et pilotée par l'association European Child Safety Alliance (Ecsa), a été lancée afin d'évaluer les politiques en vigueur dans les 31 pays participants.

Selon les résultats communiqués ce mardi, la France se classe au 22e rang, avec une note globale de 31,5/60. La Finlande (45/60), l'Islande (44,5/60) et les Pays-Bas (43,5/60) occupent les premières places.

Ainsi la France obtient une note correcte de 3,5/5 en matière de prévention des noyades. À l'inverse, elle n'atteint pas la moyenne en ce qui concerne la prévention des chutes et des défenestrations (1,5/5).

Selon la Commission de la sécurité des consommateurs (CSC), qui a réalisé l'étude en France pour le compte du Programme européen Tactics, la réglementation devrait progresser dans d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le mardi 12 juin 2012 à 14:51

    savez-vous combien il y a de décès en France, TOUT CONFONDU PAR JOUR ?...Cent ?...Cinq cents ?...Mille ?...Mille cinq cents ?...PLUS de 1700 tous les jours...et on a plus de chance de rester vivant en Afghanistan en tant que soldat qu'en Métropole à traverser hors des clous !!!...Ca, C la VRAIE REALITE !!!...