Accident minier : arrêt des recherches en Afrique du Sud

le
0
Les recherches pour retrouver les mineurs disparus dans la mine sud-africaine de Gravelotte ont été abandonnées. La semaine dernière, une vingtaine de personnes opérant dans ce site illégal avaient été victimes d'un éboulement rocheux. Un porte-parole du département sud-africain des Ressources minières, cité par la presse locale, a précisé que les corps des disparus ne seraient pas remontés à la surface. "Le département n'encourage pas les activités minières illégales et les exploitants doivent être tenus pour responsables.
Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant