Accident essai thérapeutique: "il faut faire valoir ses droits"

le
0

Une personne était en état de mort cérébrale et cinq autres hospitalisées vendredi 15 janvier à Rennes à la suite d'un accident rarissime lors de l'essai clinique d'un médicament, réalisé par un établissement privé autorisé. Pour Me Charles Joseph-Oudin, avocat de familles de victimes dans les affaires du Mediator ou de la Dépakine, ce genre d'accident ext "extrêmement rare". Pour autant, il faut surtout "ne pas hésiter à faire valoir ses droits" contre les laboratoires et les autorités "même si ça peut prendre beacoup trop de temps". Durée: 01:15

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux