Accident en Espagne : l'enquête avance

le
0
Selon le tribunal de Galice, qui a commencé à analyser les informations des boîtes noires du train qui a déraillé le 24 juillet, le chauffeur du train «parlait au téléphone» au moment de l'accident qui a fait 79 morts.

Depuis le déraillement du train survenu le 24 juillet à Saint-Jacques de Compostelle, qui a fait 79 morts, le tribunal supérieur de justice de Galice analyse les informations fournies par les boîtes noires. Il livre ce mardi ses premières conclusions:

- «Dans les kilomètres ayant précédé le lieu de l'accident, le train roulait à 192 kilomètres heure», a indiqué le tribunal dans un communiqué.

- Selon les premières informations, le train accidenté roulait à 153 kilomètres heure au moment où il a déraillé. Le tribunal a ajouté «qu'un frein avait été activé quelques secondes avant l'accident».

- Au moment...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant