Accident de train en Bavière-Un contrôleur jouait avec son téléphone

le
0
    BERLIN, 12 avril (Reuters) - L'agent des chemins de fer 
allemands mis en cause après la collision qui a fait 11 morts en 
Bavière le 9 février a reconnu avoir joué avec son téléphone 
portable pendant son service le jour de l'accident, a fait 
savoir le parquet mardi.  
    L'homme qui était chargé de la signalisation a été mis en 
examen mardi dans le cadre de l'enquête sur cet accident d'une 
gravité sans précédent depuis 1998 en Allemagne.  
    Selon le procureur de Traunstein, près de la frontière 
autrichienne, il a "allumé son téléphone portable pendant son 
service au cours de la matinée du jour de l'accident, a lancé un 
jeu vidéo et s'est mis à jouer activement (...), ce qu'il 
faisait encore peu de temps avant la collision". 
    Le contrôleur nie avoir été distrait mais, pour le parquet, 
le temps qu'il a passé à jouer montre qu'il n'a pas pu faire 
preuve de l'attention nécessaire pour assurer la sécurité du 
trafic. 
    Après avoir affiché un signal inadéquat sur la voie 
empruntée par l'un des trains, il s'est trompé de bouton pour 
donner l'alerte, dont les conducteurs n'ont pas été informés, 
ajoutent les services du procureur.  
    Les deux convois, qui transportaient 150 passagers, se sont 
percutés à grande vitesse entre Bad Aibling et Kolbermoor. 
 
 (Paul Carrel, Jean-Philippe Lefief pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant