Accident de car : le deuil rassemble tous les Belges

le
0
VIDÉO - La Belgique, unie dans la douleur, rendait hommage vendredi aux victimes du drame. Pour la minute de recueillement, un lourd silence s'est emparé des écoles et des administrations.

La Belgique, réunie dans la douleur, s'est arrêtée vendredi en fin de matinée en mémoire des vingt-huit tués - dont 22 enfants - de la catastrophe du tunnel de Geronde, en Suisse.

À 11h01, les églises et les sirènes de tout le pays ont sonné le glas et marqué la fin d'une minute de silence, un moment de recueillement et de cohésion jamais observé depuis la mort du roi Baudouin en 1993. Dans la matinée, le retour par avion des dépouilles et le défilé de 28 corbillards ont symboliquement ramené la tragédie au c½ur du royaume.

Depuis quarante-huit heures, le deuil rassemble tous les Belges, au delà de leurs clivages. «Quand on perd un conjoint, on est veuf. Quand on perd ses parents, on est orphelin. Mais il n'y a pas de mot quand on perd son enfant...» Les messages anonymes de sympathie diffusés sur les ondes flamandes, francophones ou germanophone en disent long sur un élan de compassion qui dépassent les communautés.

Désolé, cette vidéo n'est pas...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant