Accident de car en Suisse : le conducteur ne roulait pas trop vite

le
0
VIDÉO - Trois pistes sont explorées par les enquêteurs : un problème technique, un souci de santé du chauffeur ou une erreur humaine.

«C'est un jour tragique pour toute la Belgique», a déclaré le premier ministre belge, Elio Di Rupo, qui a décrété un jour de deuil national et est arrivé en Suisse mercredi après-midi. Vingt-huit personnes originaires de Belgique, dont 22 enfants, ont péri mardi soir dans un accident d'autocar survenu en Suisse, près de la frontière avec l'Italie. Vingt-quatre autres enfants ont été blessés. Parmi eux, trois se trouvaient, mercredi en fin de journée, dans un «état sérieux et inquiétant», d'après le médecin-chef urgentiste de l'hôpital de Lausanne où ils sont soignés. Tous les blessés ont été identifiés.

Mercredi après-midi, les familles des victimes sont arrivées en Suisse, après être montées dans un avion parti de l'aéroport de Bruxelles. Sur place, une cellule psychologique a été mise en place pour les soutenir. La présidente de la Suisse, Eveline Widmer-Schlumpf, s'est également rendue sur les lieux.

Pare-brise explosé, toit décollé

On ignore

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant