Accident Bianchi : Streiff s'excuse après ses propos polémiques

le
0
Accident Bianchi : Streiff s'excuse après ses propos polémiques
Accident Bianchi : Streiff s'excuse après ses propos polémiques
Après avoir affirmé qu'il fallait que la famille de Jules Bianchi " se venge pour faire virer Jean Todt de la FIA ", l'ancien pilote Philippe Streiff, contre qui la FIA a porté plainte, a présenté ses excuses.

Philippe Streiff au c½ur de la polémique. L'ancien pilote, paralysé suite à un grave accident lors d'un Grand Prix de Formule 1 en 1989, a tenu il y a quelques jours des propos très durs, estimant que la Fédération internationale de l'automobile avait minimisé le rôle de l'institution dans l'accident de Jules Bianchi le 5 octobre dernier au Grand Prix du Japon. « Jean Todt (le président de la FIA, ndlr) a organisé et commandé, lors du dernier Conseil Mondial de la FIA à Doha au Qatar, un rapport à propos de l'accident de Jules Bianchi. C'était un document préparé par un groupe de dix amis, dont le professeur Gérard Saillant, pour effacer les erreurs de la FIA vis-à-vis des assurances. C'est le règne de l'argent-roi ! (...) L'essentiel, aujourd'hui, est que Jules Bianchi puisse récupérer le maximum de ses capacités physiques et intellectuelles et que sa famille puisse venger Jules, ensuite, pour faire virer Jean Todt de la FIA... (...) Ils en ont les moyens juridiques, car ce qu'ils subissent actuellement, outre la douleur, est honteux! Idem d'ailleurs pour son fils Nicolas Todt, l'ex-manager de Jules, parce que dans la vie tout se paie », a notamment déclaré l'ancien pilote.

« Je retire ces accusations, qui sont infondées »

Jeudi, la FIA a annoncé qu'elle portait plainte pour diffamation : « La FIA, Jean Todt et Gérard Saillant affirment de la manière la plus formelle que ces déclarations injurieuses et diffamatoires de Philippe Streiff sont totalement dénuées du moindre fondement. Au regard de la gravité de cette atteinte voulue à leur réputation, ils ont dû charger leurs avocats de déposer une plainte pour diffamation et injure publiques ». Vendredi soir, l'ancien pilote a présenté ses excuses : « Je suis conscient que j'ai insulté et tenu des propos diffamatoires à l'encontre de Jean Todt, de Gérard Saillant et de la FIA, ce que je regrette sincèrement. Je retire ces accusations, qui sont infondées, et demande à la presse de les retirer. » Philippe Streiff est un habitué des propos polémiques. Il y a quelques semaines, il avait affirmé avoir reçu des informations concernant l'état de santé de Michael Schumacher auprès du professeur Saillant...qui ne lui avait pas parlé depuis un an.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant