Accident à Disneyland : pas d'impact en Bourse

le
0
Le grave accident de dimanche après-midi, qui est une première pour Disneyland Paris, pourrait plomber la fréquentation du parc d'attractions, déjà en berne. Malgré ce risque, les investisseurs continuent d'acheter le titre.

Depuis son ouverture il y a 19 ans, Disneyland Paris n'avait connu qu'un incendie sur le toit du Rock'n'Roller Coaster, une attraction de Walt Disney Studio, le parc dédié au cinéma jouxtant le site principal de Marne-La-Vallée. Il n'avait fait aucun blessé. L'accident de dimanche après-midi sur l'une des attractions les plus prisées du parc, le Train de la mine, constitue donc une première, et pourrait avoir des conséquences néfastes pour l'activité d'Euro Disney.

Cet accident arrive à un bien mauvais moment alors que le chiffre d'affaires des parcs à thèmes d'Euro Disney (Disneyland Paris, Parc Walt Disney Studios) a reculé en 2010 de 2,9 millions d'euros pour s'établir à 685,3 millions reflétant une baisse de la fréquentation de 3% à 15 millions de visites. Un recul partiellement compensé par une hausse de 2% de la dépense moyenne par visiteur à 45,30 euros contre 44,22 euros en 2009.

A la Bourse de Paris, les investisseurs sont indifférents à cette nouvell

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant