Accès Valeur Pierre dévoile son plan stratégique 2015-2018

le
0

A l'occasion de sa fusion en janvier 2012 avec autres 3 SCPI gérées par BNP Paribas Reim France, Accès Valeur Pierre avait alors dévoilé son plan stratégique autour de 3 grandes priorités : conforter le positionnement parisien du patrimoine, l’adapter aux évolutions techniques et environnementales et optimiser sa diversification locative. Promesses tenues. 3 ans plus tard, ces différents objectifs ont été réalisés.

L'exercice 2014 témoigne, une fois encore de la poursuite du plan stratégique émis voilà 3 ans.

Premier point sur le positionnement parisien, Accès Valeur Pierre a renforcé sa présence dans des bureaux Avenue de Wagram par l'acquisition de 1 327 m2 supplémentaires (34,5m€) et investit dans 8 000 m2 de bureaux à Issy les Moulineaux (60,75m€).

Afin de maintenir une compétitivité technique et environnementale, la société de gestion s'est attelée au rajeunissement du portefeuille avec la livraison de 3 grands chantiers à haute performance environnementale (Boulogne Dôme, Levallois Marjolin, Nanterre Fontanot). Leur valeur vénale représente près de 60,65m€ et leur potentiel locatif quelque 4,1m€. Dans le même temps, elle a conduit des travaux de valorisation sur plusieurs biens à potentiel.

Evidemment, les arbitrages ne sont pas en reste. 8 immeubles ne rentrant plus dans la stratégie ou « ayant atteint leur pic de performance » ont été cédés (34,6m€) en 2014. Au total, depuis la fusion, ce ne sont pas moins 24 immeubles qui ont été vendus (90,8 m€).

Enfin, la SCPI détient 100 actifs qui accueillent quelques 310 locataires exerçant dans toutes les branches d’activité financière, économique et de services. De quoi lui permettre « une répartition satisfaisante des risques locatifs ».

Malgré tous ces efforts, le taux d'occupation financier moyen varie peu par rapport à 2013. Il régresse même légèrement à 87,1% fin décembre 2014 contre 87,6% un an avant. Le résultat net s’est élevé à 23,91 € (vs 25,92 €). Il a permis de distribuer 25,20 € (vs 25,5 €) soit un taux de distribution de 5,13%. A noter, le report a été sollicité pour 1,29 €. Il s'élève maintenant à 6,46 €. Pour 2015 BNP Paribas Reim affiche un « optimisme mesuré ». Concernant le taux d'occupation, elle estime que les actions de rénovation et de « verdissement » conduites ces derniers trimestres produiront leurs fruits ». Sur l'ensemble de l'année, elle anticipe un dividende compris entre 23,5 € et 24,5 €.

Au-delà des chiffres, la mise en plan d'un nouveau plan stratégique 2015-2018 requiert actuellement toute l'attention de la société de gestion et du conseil de surveillance. L'objectif est de continuer d'enrichir le portefeuille dans de « nouveaux sites tertiaires et commerciaux porteurs, qui accompagnent les grands projets d’urbanisme et de développement économique de demain ». Faut-il le préciser, les investissements ne se feront pas au détriment « des règles de prudence et de l’objectif de la résilience de la performance ».

Le financement de cette croissance, ne devrait pas poser de problème. La SCPI table sur les produits des futures cessions, comme sur un usage « raisonné et plus ambitieux » de l'endettement « peu utilisé jusque-là ». En effet, BNP Paribas Reim considère que « l’optimisation de l’emploi des capitaux disponibles passe aujourd’hui, dans le contexte des taux, par la mise en place d’une politique rigoureuse de surinvestissement quasi permanent ». Enfin, si besoin, la société de gestion n’exclut pas une réouverture du capital.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant