Accès Valeur Pierre : des travaux sources de gain futur qui pèsent dans la vacance

le
0

Malgré les effets d'une crise qui perdure, le taux d'occupation financier d'Accès valeur Pierre n'a pratiquement pas bougé depuis la fin 2012. La livraison l'année prochaine d'actifs complètement réhabilités devrait améliorer la situation locative et permettre d’inverser la courbe de distribution...

Moteur de sa rentabilité, la situation locative d'une SCPI se résume à son taux d'occupation financier. En l'espèce, celui d'Accès Valeur Pierre (BNP Paribas REM) atteint 88,92 %. Après une moyenne annuelle sur l'exercice 2012 de près de 89 %, il marque donc une belle stabilité. Loin de s'en satisfaire, « tous les propriétaires bailleurs subissent cette situation ».

Cyril de Francqueville, Directeur Général Délégué souligne d'abord les effets d'une crise économique qui pousse les entreprises à un attentisme préjudiciable au dynamisme de l'activité locative. Il évoque aussi la réhabilitation complète d'un certain nombre d'immeubles, lesquels représentent plus de 3,5 % de la vacance. Patience donc, car au terme des travaux soit à partir de début 2014, les actifs vont être remis à la location avec de meilleurs standards techniques et environnementaux (HQE, BBC).

Malgré tout, la société de gestion reste prudente. Elle a décidé de réajuster le dividende prévisionnel à la baisse en le ramenant à 25,5€ par part en 2013 contre 26,4€ en 2012. Une déception ? Pas tant que cela. Avec plus de 5 % attendus cette année, Accès Valeur Pierre reste un placement attractif au regard des pratiques du marché...

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant