Abu Dhabi mise sur le raffinage en Europe

le
0
Ipic, la société d'investissement de l'émirat, rachète la participation de Total dans l'espagnol Cepsa.

C'était il y a plus de vingt ans, en 1988 très précisément: Kuwait Petroleum Corporation (KPC) lançait sa propre marque en Europe, Q8, pour fédérer les réseaux de stations-service rachetés dans plusieurs pays. Depuis, les compagnies pétrolières du Moyen-Orient ne sont plus reparties à l'offensive dans la distribution sur le Vieux Continent. C'est pourquoi l'accord officialisé ce mercredi entre Ipic, la société d'investissement dans l'énergie détenue par l'émirat d'Abu Dhabi, et Total fait figure de petit événement. Il prévoit que le pétrolier français lui cède sa participation de 48,83% dans Cepsa, la seconde compagnie espagnole, pour quelque 3,7 milliards d'euros. Selon les modalités de l'opération, Ipic devrait lancer une OPA sur la totalité du capital de Cepsa, à hauteur de 28 euros par titre.

Au terme de cette transaction, Ipic, qui détenait déjà 47,06% de Cepsa, mettra donc la main sur un acteur surtout présent dans l'aval, avec une capacité de r

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant