Abu Dhabi : le succès de la "Sorbonne des sables"

le
0
La Sorbonne d'Abu Dhabi.
La Sorbonne d'Abu Dhabi.

Il y a dix ans, la Sorbonne Abu Dhabi ouvrait ses portes. Pour cet anniversaire, le professeur Éric Fouache, le vice-chancelier de l'établissement, décrypte pour Le Point.fr la réussite de l'exportation de cette université à l'étranger. Le Point.fr : Qu'est allée faire la Sorbonne aux Émirats arabes unis (EAU) ?

Professeur Éric Fouache : Nous avons répondu à une invitation du gouvernement d'Abu Dhabi, qui a un projet très précis en matière d'éducation. Il veut diversifier les formations pour les jeunes Émiriens (qui représentent 15 % des étudiants), mais aussi créer un « hub international » pour les étudiants du monde. Parmi ces « étrangers », 60 % ont un lien avec les Émirats (parents expatriés ou famille présente dans le pays), et 40 % viennent du reste du monde, que ce soit d'Amérique du Nord ou du Sud, d'Afrique de l'Est, d'Asie centrale, et bien sûr de la région. Car Abu Dhabi est aussi une oasis de paix et de sécurité, pour les étudiants tunisiens ou syriens par exemple.

La Sorbonne Abu Dhabi est-elle une grosse structure ?

Nous accueillons 900 étudiants. Nous sommes la seule université exportée dans sa globalité. L'opérateur principal est Paris-Sorbonne pour les lettres et les sciences humaines, mais nous fonctionnons avec Paris-Descartes pour le droit et l'économie, et avec...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant