Absentéisme scolaire : l'expérience niçoise

le
0
Le conseil général des Alpes-Maritimes a lancé ses «écoles des parents».

Renvoyer les parents sur les bancs de l'école, non pas pour leur réapprendre les charmes désuets des pleins et des déliés sur fond de tableau noir, mais pour les aider à... être parents. À Nice, l'initiative a tout juste un an. Une durée suffisante pour jeter un coup d'½il dans le rétroviseur et juger le dispositif. En partenariat avec l'inspection académique, l'initiative avait été lancée à l'automne 2009 par Éric Ciotti, président du conseil général des Alpes-Maritimes, chargé par ailleurs des questions de sécurité au sein de l'UMP. Le député, qui a engagé une croisade contre l'absentéisme scolaire, tend d'abord la main aux parents désemparés. Il fait, comme il le dit, «du sur-mesure et répond à la particularité de chaque cas». Mais attention, après la prévention, la répression. Dans un deuxième temps, les familles doivent prouver qu'elles accomplissent de réels efforts pour restaurer leur autorité auprès de leurs enfants.

Un contrat...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant