Abracadabra, 2 milliards d'euros d'impôts en moins !

le , mis à jour à 17:37
45
Abracadabra, 2 milliards d'euros d'impôts en moins !
Abracadabra, 2 milliards d'euros d'impôts en moins !

Au printemps, François Hollande avait évoqué une baisse d'impôts en promettant « un geste du côté des ménages » en 2017. Le président de la République a précisé sa promesse hier dans une interview aux « Echos » : « Si malgré le Brexit la croissance était de 1,7 % en 2017, ce geste fiscal, qui ne pourrait être supérieur à 2 Mds€, viendrait s'ajouter aux allégements accordés depuis 2014. » Les contribuables concernés ? « Ma préférence irait vers une mesure ciblée pour les classes moyennes », a souligné le locataire de l'Elysée.

Quels financements pour absorber cet allégement de la fiscalité des particuliers ? Hier, Bercy -- semble-t-il pris de court -- ne faisait aucun commentaire. « La baisse d'impôts sera décidée et calibrée en fonction de la situation, notamment de la croissance et de ses conséquences budgétaires », précisait seulement Christian Eckert, le ministre du Budget. Le débat d'orientation budgétaire qui s'ouvre la semaine prochaine à l'Assemblée, pour préparer le projet de loi de finances (PLF) de l'automne, risque d'être compliqué...

Côté croissance, les indicateurs sont certes au vert. François Villeroy de Galhau, le gouverneur de la Banque de France, s'est montré confiant malgré la décision des Britanniques de quitter l'UE. L'institution qu'il dirige a dévoilé début juin une prévision de croissance pour 2016 d'au moins + 1,4 %. François Hollande, lui, annonce désormais le chiffre de 1,6 % en 2016 et celui de 1,7 % en 2017. Le hic ? Mercredi, la Cour des comptes avait fait passer plusieurs voyants au rouge, jugeant « élevé » le risque que l'objectif de réduction du déficit public à 2,7 % du PIB ne soit pas respecté en 2017. Elle s'inquiétait notamment de « la masse salariale des administrations », qui augmentera considérablement l'an prochain (dégel du point d'indice, augmentation des effectifs, etc.). En bref : « Les mesures annoncées depuis le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nayara10 il y a 5 mois

    Regardez le détail de votre facture EDF...!!!...Pour les impôts Locaux et Fonciers ,on pourra imaginer le même chemin...

  • mxnagg il y a 5 mois

    2mds c'est pil-poil le cheque que va rendre GLE au Fisc dans l'affaire Kerviel

  • sibile il y a 5 mois

    quand Sarko voulait baisser les dépenses, toute la gauche se mettait à hurler

  • sibile il y a 5 mois

    on se demande bien ce qu'on reprochait à Dassault .... et lui en plus c'était avec SON argent, pas avec le nôtre

  • M3366730 il y a 5 mois

    HOLLANDE Petit rappel : https://www.contribuables.org/ DETTE DE 2 231 MILLIARDS D'EUROS SOIT + DE 460 MILLIARDS D'EUROS DEPUIS SON ELECTION ALORS QUE LES TAUX N'ONT JAMAIS ETE AUSSI BAS OU NEGATIF !!!! + DE 1 000 MILLIARDS DE PRELEVEMENTS ET IMPOTS/TAXES EN 4 ANS

  • M3366730 il y a 5 mois

    En tout 6,5 milliards d'euros de cadeaux fiscaux à ce jour au titre de 2016 pour principalement les régimes spéciaux, fonctionnaires et para-public. Au fait vous saviez qu'une surtaxe sur le foncier est prévu, serrez encore plus les fesses. A LIRE : https://www.contribuables.org/2016/06/impots-letat-a-fait-le-plein-en-2015/

  • canddide il y a 5 mois

    oser présenter cela comme un cadeau, faut le faire ! :-)) c'est vrai que les politiques ça ose tout !

  • M467862 il y a 5 mois

    Je vais pas oublier de mettre mes chaussures sous le sapin de Noël, et ensuite, les étrennes .....

  • M4189758 il y a 5 mois

    JPi - Avec Sarko et pendant 5 ans 120 milliards de dette en plus et par an. Avec Sarko 40 milliards d'augmentation des impôts et avec Hollande 40 milliards d'augmentation des impôts. Augmentation de la dette cette année 2015, 40,5 milliards. Y en a qui disent que ça va mieux, mais où?

  • domsko il y a 5 mois

    De plus on est pas encore à l'apogée de "la faim de champagne électorale".