ABP actualise sa liste noire: Walmart et PetroChina écartés

le
0
(NEWSManagers.com) -
Actualisée au 1er janvier 2012, la liste noire des sociétés et des pays sur lesquels Stichting Pensioenfonds ABP (ABP, 239 milliards d'euros d'encours) le fonds de pension des fonctionnaires et des enseignants néerlandais s'interdit d'investir du fait de son adhésion aux principes du Pacte Mondial des Nations-Unies (Global Compact) comporte désormais 17 noms pour les actions et 10 pour les obligations souveraines.

S'il n'y a plus de sociétés françaises, puisque Zodiac Aerospace en a été retirée pour avoir abandonné sa participation à la production de bombes à sous-munitions (comme General Dynamics, L-3 Communications, Magellan Aerospace et Valentec Systems, d'ailleurs), la liste des entreprises mises en quarantaine comporte quatre nouvelles références, dont deux emblématiques.

En effet, ABP exclut désormais d'investir chez l'américain Walmart, en délicatesse avec les directives de l'Organisation internationale du travail (OIT ou ILO en anglais) sur les droits des salariés.

D'autre part, le fonds de pension néerlandais refuse d'investir dans PetroChina compte tenu des agissements de la maison-mère de ce dernier, la CNPC, au Soudan et en Birmanie.

Les deux autres adjonctions à la liste concernent le sud-coréen Poongsan Holdings Corp et l'israélien Ashot Ashkelon, qui sont tous deux impliqués dans la production d'armes " controversées" .

Les obligations d'Etat interdites de portefeuille chez ABP le sont toutes pour des motifs d'embargo sur les armements décidé par le conseil de sécurité des Nations-Unies.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant