Abou Hajjar, combattant français en Syrie

le
0
PORTRAIT- Informaticien de formation, ce moudjahid a quitté la région parisienne il y a quatre mois pour participer au soulèvement contre le régime de Bachar el-Assad et à la réislamisation de la société.

Le Coran et l'épée. Combattre le régime «impie» de Bachar el-Assad, tout en prêchant «un islam pur» pour la Syrie de demain. Depuis qu'il s'est infiltré, il y a quatre mois dans les montagnes du Djebel al-Zawiya, Abou Hajjar accomplit ces deux missions que le prophète Mahomet n'aurait pas reniées. Parti de la région parisienne, cet analyste programmeur français d'une trentaine d'années lutte avec la «Brigade des faucons de Damas», un groupe islamiste d'inspiration salafiste, bien implanté dans la région d'Idlib, non loin de la frontière turque.

Ces derniers jours, Abou Hajjar a «beaucoup bougé», confiait-il mercredi soir, lors de notre dernier entretien téléphonique, via Skype. Avec d'autres moudjahidins, il planque le long de l'autoroute Lattaquié-Alep pour empêcher les renforts militaires d'affluer vers la grande ville du Nord, que les rebelles tentent de ravir. «Je dois coordonner les attaques, puis prévenir les révolutionnaires d'Alep de l'arrivée des p

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant