Abou Diaby, faut-il en rire ?

le
0

Proche d'un retour face à Saint-Etienne il y a dix jours, Abou Diaby s'est à nouveau blessé à un mollet vendredi dernier. La saison vierge tant redoutée n'est plus très loin, même si tout espoir n'est pas anéanti.

L’histoire sans fin. Un des nombreux titres de film qui pourrait convenir à la carrière d’Abou Diaby. Car le voilà de retour à l’infirmerie ! Pourtant, tous les voyants étaient au vert il y a à peine dix jours. Retenu dans le groupe face à Trélissac le 11 février dernier, le milieu marseillais avait ensuite disparu face à Nice et l’Athletic Bilbao. Avant d’être à nouveau intégré par Michel face à Saint-Etienne (21 février). Sur le banc au coup d’envoi, l’ancien Gunner n’était pas loin d’entrer en fin de partie mais les circonstances du match et l’expulsion de Nicolas Nkoulou à l’heure de jeu n’avaient pas permis au coach espagnol de lui offrir du temps de jeu.

Une étrange blessure

Cette occasion manquée de disputer son premier match officiel après environ 530 jours d’absence, Diaby la regrettera peut-être. Absent du groupe face au Gazélec Ajaccio - une rencontre prévue dimanche qui a été reportée - le milieu de 29 ans a ressenti une douleur à un mollet. Non pas lors de l’entraînement de vendredi mais juste après. L’OM n’a pas précisé quelle jambe a été touchée mais espérons qu’il s’agisse de la gauche. En effet, lors de sa période à Arsenal, l’ancien Auxerrois a été touché à onze reprises au niveau du mollet droit, son « record ». A deux doigts de reprendre face aux Verts, Diaby est donc de nouveau sur le flanc et n’a pas été retenu pour la rencontre face à Granville en Coupe de France jeudi soir. « Vendredi dernier, j’avais dit qu’Abou Diaby était disponible mais il s’est blessé à un mollet dans l’après-midi », a déclaré Michel devant la presse, sans en dire plus.

Encore un léger espoir

En off, le technicien olympien n’a pas caché sa déception de ne pas pouvoir compter sur un joueur qui impressionnait depuis plusieurs semaines à l’entraînement. Un énième coup dur pour celui qui est sur-protégé par le staff marseillais depuis son arrivée cet été. Et qui affiche un problème de confiance en lui somme toute logique puisqu’il approche la barre des cinquante blessures en carrière. Les supporters marseillais commencent pourtant à désespérer de voir sur une pelouse de L1 l’un des plus grands espoirs du football français. Cependant, l’espoir n’est pas totalement anéanti, sa blessure au mollet ne semblant pas très grave. Et il pourrait être à nouveau disponible dès la semaine prochaine. Mais avec Diaby, on n’est plus sûr de rien désormais. En espérant pour lui que cette mauvaise blague s’arrête enfin.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant