Abolition de la prostitution : 200 élus interpellent les sénateurs

le
73
Abolition de la prostitution : 200 élus interpellent les sénateurs
Abolition de la prostitution : 200 élus interpellent les sénateurs

Les partisans de l'abolition de la prostitution se mobilisent. Dans une tribune publiée dans le «Journal du Dimanche», deux cents élus interpellent ce dimanche les sénateurs pour que ces derniers n'enterrent pas une proposition de loi, déjà votée à l'Assemblée nationale, qui vise notamment à pénaliser les clients. Cet appel coïncide avec l'arrivée à Paris de Rosen Hicher, ancienne prostituée, qui a entrepris une marche de 800 kilomètres à travers la France pour dire stop à «l'esclavage sexuel». 

«Que les sénateurs se réveillent et bougent enfin» a lancé Rosen Hicher partie le 3 septembre de Saintes (Charente-Maritime) et qui a franchi en fin de matinée la porte d'Orléans à Paris. La prostitution «ce n'est pas un droit, on n'a pas le droit d'acheter une femme ou de la vendre» a ajouté celle qui s'est prostituée durant 22 ans.  

La secrétaire d'État chargée du Droit des femmes Pascale Boistard, venue l'accueillir et la soutenir, a abondé : «Le Sénat se doit de rediscuter cette loi. Les Français y sont en grande majorité favorables». La ministre, qui voit dans Rosen Hicher «un exemple vivant» pour les militants anti-prostitution, espère un examen du texte par le Sénat début 2015.

Un projet de loi qui avait divisé l'opinion

A l'initiative du mouvement Le Nid, une association de lutte contre le proxénétisme, les signataires de l'appel, maires et conseillers municipaux de tous bords politiques, pressent les sénateurs d'«adopter rapidement un texte équivalent - ou même renforcé - à celui adopté à une large majorité par l'Assemblée nationale» alors que ce texte n'est pas inscrit à l'agenda de séances du Sénat.

Ces élus, parmi lesquels figurent les maires socialistes de Paris Anne Hidalgo, de Nantes Johanna Rolland, de Strasbourg Rolland Ries, mais aussi leurs collègues UMP d'Orléans Serge Grouard ou de Mulhouse Jean Rottner, rappellent que la «prostitution est d'abord une ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • lsleleu le lundi 13 oct 2014 à 22:36

    Qu'est ce qui est le plus important l'offre ou la demande ? de plus il y a "de la prostitution" non rémunérée alors ou est la notion de client .

  • heimdal le lundi 13 oct 2014 à 22:23

    Pénaliser le poisson mais pas le pêcheur:dans quel monde de bienséance outrancière vit-on?

  • mark92 le lundi 13 oct 2014 à 21:39

    Nuage de fumée des socialos. Ils n'ont que rien d'autre à faire ?? Pas d 'augmentation du chomage ?? Pas d'augmentation des impôts ?? Pas d'augmentation des taxes ?? Pas d'augmentation du déficit du PIB ?? 2 000 milliards. Chaque Français est endetté à concurence de 30 000€....

  • mcarre1 le lundi 13 oct 2014 à 20:24

    C'est bien joli mais à l'interdire ça va devenir souterrain comme le trafic d'alcool pendant la prohibition. Et puis, comment aurait-elle vécu pendant 22 ans cette brave dame? Et si elle avait le choix de faire autre chose pourquoi ne l'a-t-elle pas fait?

  • M6695204 le lundi 13 oct 2014 à 19:13

    Même si cela disconvient à certain blogueur,j'espère que bientôt tout cela explosera et crèvera.Pays de m.....

  • er3dw le lundi 13 oct 2014 à 18:47

    et n'est ce pas dans certains cas de la prostitution quand la femme se fait faire un gamin en piégant un mec plein aux as et demande après coup une pension exorbitante La femme a le droit d'avorter mais le mec non!marre de toujours taper sur les mecs

  • er3dw le lundi 13 oct 2014 à 18:39

    pourquoi ne parle t on jamais de la mutilation se xuelle des hommes par la circoncision qui est bien pire que le v iol car c'est irréversible. C'est un crime bien pire mais les femme s'en foutent ce qui conte pour elles c'est que les hommes puissent fournir du sp erme

  • mlaure13 le lundi 13 oct 2014 à 18:10

    LeRaleur et slivo...bien dit...notre république est la pu-te...et le Sénat son proxé-nète attitré !!!...et ces deux cents troubadours auraient mieux fait de se mobiliser contre la mariage homo…bande de na-ses er refoulés !!!...

  • paspil le lundi 13 oct 2014 à 17:59

    conseiller technique visiblement un travail sympa avec un patron super chouette

  • jpdeniel le lundi 13 oct 2014 à 17:57

    je donne toujours au moins de quoi offrir le coiffeur a la fille avec qui je couche ... suis je un gentleman ... ou dois je aller en prison ?