ABN Amro privilégie l'agilité et la diversification

le
0

(NEWSManagers.com) -

Après le " coup de tonnerre " du Brexit, l'heure est plus que jamais à l'agilité et à la diversification, a souligné le 27 juin à Paris Didier Duret, directeur des investissements chez ABN Amro Private Banking International. " Il s'agit d'un coup de tonnerre mais ce n'est pas la fin du monde. Les conditions de liquidité sont bonnes, les conditions de volatilité sont plus élevées qu'avant pas mais si terriblement élevées. Donc, nous ne sommes pas en train de tomber dans un trou noir systémique. Par ailleurs, le risque de plonger dans une récession est faible dans la mesure où la croissance européenne est bien repartie " , a expliqué Didier Duret.

Dans ce contexte, " nous ne sommes pas pessimistes. Mais en termes de politique d'investissement, il faut voir les conséquences de tout cela, à savoir le début d'une grande période de changements politiques, en Europe et aux Etats-Unis, et la fin d'un cycle économique aux Etats-Unis qui va probablement déboucher sur de la relance budgétaire " , a estimé Didier Duret. Dans l'immédiat, c'est une attitude de " wait and see " que préconise le stratégiste.

" On ne déploie pas le cash que l'on a en portefeuille " , a insisté Olivier Raingeard, directeur des investissements de Neuflize OBC. Mais il faut se préparer à capturer les primes de risque qui ne sont plus dans les obligations. Tout en ayant toujours en tête l'impératif de la diversification, les experts du groupe évoquent leur préférence notamment pour les secteurs de la pharmacie, de la santé, de l'informatique et des services aux collectivités qui peuvent générer de la croissance tout en ayant un côté défensif...

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant