ABN Amro-Bénéfice en hausse au T3, suppressions d'emploi en vue

le
0

AMSTERDAM, 14 novembre (Reuters) - La banque néerlandaise ABN Amro ABRGPA.UL , nationalisée pendant la crise financière, a annoncé vendredi son intention de supprimer jusqu'à 1.000 postes d'ici 2018 dans ses activités de détail, en dépit d'une hausse de 40% de son bénéfice net courant au troisième trimestre. Celui-ci a atteint 450 millions d'euros sur la période juillet-septembre grâce à l'amélioration du marché immobilier, mais le résultat net publié a légèrement reculé à 383 millions d'euros contre 390 millions un an plus tôt, en raison d'une contribution exceptionnelle imposée par l'Etat pour financer la nationalisation de la banque SNS Reaal. "L'économie néerlandaise est restée sur la voie d'une croissance modeste au troisième trimestre et le marché immobilier a lui aussi poursuivi sur une tendance haussière", a commenté le directeur général, Gerrit Zalm. Le plan de réduction des effectifs dans la banque de détail se traduira par une provision de 50 à 75 millions d'euros dans les comptes du quatrième trimestre. Les résultats publiés vendredi marquent le troisième trimestre consécutif de hausse du bénéfice courant. Gerrit Zalm a déclaré qu'il faudrait trois trimestres de performances solides pour qu'il puisse recommander au gouvernement une privatisation de la banque. Les revenus nets d'intérêt ont progressé de 15% au troisième trimestre à 1,5 milliard d'euros et le bénéfice d'exploitation de 7% à 2,0 milliards. Les provisions pour créances douteuses ont parallèlement diminué de 17% à 287 millions. ABN Amro précise que les réductions d'effectifs envisagées résulteront de la réorganisation de son réseau d'agences et d'investissements dans les technologies numériques. (Thomas Escritt, Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant